Voyage d'hiver dans le Luberon : l'étape à Cadenet

Publié le 11 Avril 2012

 

L'étape à Cadenet

 

De notre journée de voyage dans le Luberon, j'ai failli oublier notre passage à Cadenet. Après Lauris, Cadenet a été en fait la deuxième étape de notre périple à la découverte des crèches d'église du  Luberon.

Village typique du Luberon, perché en étage contre un éperon rocheux, surplombant la vallée de la Durance, il est situé au coeur du Parc Régional. On peut voir encore plusieurs habitations troglodytes sur les hauteurs du village,  refuge de Vaudois au XVIe et occupées dit-on jusqu'en 1960.

 

Fichier hébergé par Archive-Host.com

Fichier hébergé par Archive-Host.com

Fichier hébergé par Archive-Host.com

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 Certes la crèche de l'église est sans prétention mais elle est bien installée à sa bonne place dans une chapelle latérale, sous un tableau d'une crucifixion et une statue du sacré Coeur qui dominent l'ensemble.

Du papier rocher traditionnel recouvre l'autel dont on devine les formes. La nativité est installée à même le sol. Les santons sont grands et anciens, en carton pate sauf la sainte famille, en cire, comme souvent dans les églises. La simplicité de l'installation est une invitation à porter un autre regard sur l'essentiel, à savoir la scène de la nativité et la présence des santons comme témoins privilégiés. Contemplant l'ensemble, nous voilà devenus un peu dans la même situation que les santons et nous éprouvons un réel sentiment de sérénité, d''harmonie qui invite au recueillement. C'est bien là le but que doit avoir une crèche d'église. Finalement j'aime bien cette façon de faire voir, sans prétention ni recherche, avec ces grands santons expressifs qui ont gardé leurs vêtements anciens, désuets, démodés mais chargés d'émotion. Peu importe si le paysage n'est même pas suggéré sans préoccupation pour le réalisme ou la cohérence des scènes. Aucun chemin n'est tracé, l'autel reste présent sous le papier rocher et la verdure qui l'habillent. L'ensemble est disposé religieusement comme un grand reposoir tout autour de l'autel, lieu sacré de la célébration de l'évènement. Seule fausse note, la présence incongrue parmi les santons d'une poupée de collection pour vitrine, genre marquise élégante, qui n'a rien à faire là. Mais jadis aussi une certaine Marie Madeleine, soupçonnée d'être de mauvaise vie n'avait pas sa place non plus aux poeds de Jésus...

 

Fichier hébergé par Archive-Host.com

La crèche de l'église de Cadenet. Du papier rocher recouvre l'autel décoré de par et d'autre par des branchages de verdure. Une présence toute simple de la nature autour de l'autel, lieu de la célébration du divin, de son humanisation qui va de Béthléem au Golghota.

 

Fichier hébergé par Archive-Host.comFichier hébergé par Archive-Host.comFichier hébergé par Archive-Host.com

Fichier hébergé par Archive-Host.comFichier hébergé par Archive-Host.com

Fichier hébergé par Archive-Host.comFichier hébergé par Archive-Host.comFichier hébergé par Archive-Host.comFichier hébergé par Archive-Host.com

Fichier hébergé par Archive-Host.com

Fichier hébergé par Archive-Host.com

 

Fichier hébergé par Archive-Host.com

 

Fichier hébergé par Archive-Host.comFichier hébergé par Archive-Host.com

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ci-dessous les images de la crèche en diaporama :

 

Cette crèche n'est certes pas la plus esthétique au sens où nous l'entendons quand nous portons un regard critique sur l'art de faire la crèche, sur l'évolution de cette tradition. Mais elle est émouvante car elle est vraie, exprimant un sentiment empreint de religiosité populaire mais fort. Une belle conclusion finalement à cette journée de visite dans le Luberon du 30 décembre 2011.

Un grand merci enfin à Jean Félix qui l'a organisée et nous a permis de vivre d'aussi beaux moments de convivialité et de découverte.

 

Rédigé par Daniel

Publié dans #Crèches d'églises

Repost 0
Commenter cet article