Tradition et innovation pour le 54ème Salon d'Arles

Publié le 19 Novembre 2011

Le 54ème Salon d'Arles est ouvert !

 

C'est en présence des représentants des autorités et personnalités diverses du peuple d'Arles, que Philippe Brochier a présenté dans son discours inaugural les invités de ce 54ème Salon International des Santonniers.  

Marylène Bourges et Fabienne Leroi Pardi sont toutes deux filles de santonnier et ont choisi de poursuivre l'entreprise familiale. L'hommage rendu à leur père ne peut que les encourager dans leur choix et le grans public va pouvoir découvrir l'oeuvre d'authentiques santonniers qui méritent bien d'obtenir cette reconnaissance officielle bien que tardive.

Tel n'est pas le cas de deux autres santonnières qui ont débuté leur activité bien plus récemment, à savoir Karine Chaix à Aubagne et Karine Fraisse aux Fumades (Alès). Leur jeune talent mérite le coup de projecteur du Salon sur leur travail, leur style novateur, histoire de montrer que le métier de santonnier reste un métier d'avenir et suscite des vocations nouvelles.

Deux autres métiers de femmes figurent aussi au rang des invités d'honneur, mais sous forme de santons, à savoir la bugadière et la poissonnière. Un concours doté de 1000 € de prix pour les professionnels et de 500 € pour les amateurs récompensera le vainqueur de sa catégorie. Le jury devra choisir parmi la vingtaine de participants. Une belle innovation pour encourager l'art et la création des santonniers provençaux que le salon tient à soutenir et promouvoir davantage. Toujours sur le thème de ces deux métiers le Salon expose des oeuvres de santonniers disparus que collectionneurs et amis du salon ont bien voulu prêter. Une autre innovation de taille donc qui ne manquera pas de ravir le  visiteur.

Mais Arles a aussi une vocation internationale. La crèche est en effet présente dans de nombreux pays pour ambition de présenter comment santons et crèches sont représentés dans de nombreux pays. Chaque année un pays est invité. Après la Russie, ce sont les oeuvres des îles de la Méditerranée que propose le Salon.

Le Salon d'Arles fête ses 54 ans. C'est un peu comme qui dirait La Mecque du santon. Ici l'Histoire, la grande, celle de notre civilisation latine  a rendez-vous avec ses racines et ses traditions ancestrales. La crèche et les santons venus de  Marseille, d'Aubagne et de toute la Provence ont choisi Arles pour ambassade dans ce cloître roman où est sculptée dans la pierre d'un de ses chapiteaux une nativité datant du XIIème siècle. 

  C'est donc avec fierté toute légitime et un brin d'émotion palpable dans la voix que Philippe Brochier a accueilli ses invités, le maire, les élus municipaux, du département, de la Région, et aussi la reine d'Arles entourée de ses demoiselles d'honneur. La suite en images.

(Cliquer sur l'image pour ouvrir le diaporama)

Fichier hébergé par Archive-Host.com    A suivre...

Rédigé par Daniel

Publié dans #Foires et expos santons 2011

Repost 0
Commenter cet article

jacques 26/11/2011 14:21


merci daniel pour ce beau reportage qui permet à tous de partager ces beaux moments du salon d'arles

Daniel 27/11/2011 11:48



Merci Jacques. Oui, je crois que cette nouvelle édition marque un tournant important dans l'histoire du Salon qui demeure fidèle à sa tradition et à son exigence de qualité tout en explorant des
voies nouvelles pour mieux valoriser également le travail des santonniers provençaux et de la crèche provençale traditionnelle. La présence d'oeuvres prêtées par des collectionneurs privés
notamment celles se rapportant au thème de l'année s'inscrit dans cette nouvelle approche voulue par l'équipe du salon et soutenue par le président Philippe Brochier.