Aux Saintes avec Sara et les gitans.

Publié le 27 Mai 2010

 

Puis d'un seul coup, presque sans réfléchir je prends la route de Saint-Laurent d'Aigouze...
  

Un lundi de Pentecôte comme on aime, avec un beau soleil éclatant de sa belle lumière. J'hésite un moment encore entre la course de Lunel et la fête des gitans aux Saintes. Puis d'un seul coup, presque sans réfléchir je prends la route de Saint-Laurent d'Aigouze en direction des Saintes Maries de la Mer bien sûr. Celles et ceux qui me connaissent ne seront pas étonnés car, je prends souvent le chemin des Saintes, que ce soit pour aller aux arènes ou au centre culturel admirer la grande et exceptionnelle crèche provençale d'Arlette.


La capitale de la Camargue est un peu aussi celle des gitans qui se plaignent pourtant de ne plus être les bienvenus. Partout dans le village de grands blocs de béton empêchent de stationner leurs caravanes tout le long des rues. Parqués dans les seuls endroits autorisés et aménagés sommairement en camps  de fortune, leurs conditions de séjour génèrent parfois des débordements inévitables qui dérangent la quiétude des habitants permanents. La cohabitation est difficile et les associations de gitans ont bien failli barrer la route pour manifester leur mécontentement.


Le pélerinage des gitans fixé au 24 mai fait pourtant partie des traditions que le marquis de Baroncelli a instituées. C'est lui qui a obtenu du clergé l'autorisation de porter Sainte Sara en procession jusqu'à la mer escortée solennellement par les cavaliers de la Nacioun Gardiano. Ces derniers sont toujours fidèles au rendez-vous de mai, malgré l'absence de groupes en costume provençal, à l'exception de trois arlésiennes en tenue  perdues dans la foule, dont la santonnière Evelyne Ricord très élégante. Pas de reine d'Arles ni ses demoiselles d'honneur alors que le clergé, prêtres, aumoniers et diacres forment un cortége impresionnant avec en tête l'archevêque d'Aix en personne. Ainsi la cérémonie malgré un certain désordre joyeux garde son caractère religieux, reste recueillie, rytmée par les invocations aux Saintes, les prières et les chants.

 

Une belle démonstration de foi et de piété populaire à travers le culte voué à Sara la patronne des gitans dont on ne sait trop rien sur le rôle exact qu'elle a eu auprès des Saintes Maries, Jacobé, Salomé, Madeleine et Marthe par qui la Provence et par suite la France entière a été christianisée. L'église a donc ici ses racines ce qui donne au pélerinage une dimension encore plus profonde. Bien sûr il ya beaucoup de curieux et de touristes parmi les 30 000 personnes présentes un peu partout le long de l'interminable cortège. Bien sûr il y a la fête, la musique, les chants et les danses, mais il y aussi les prières, les cierges qui illuminent la crypte dans une chaleur suffocante, les riches habits offerts en parure à Sara, le défilé incessant dans l'église où pendant cette période les baptêmes d'enfants sont quotidiens.

 

Impossible de rester insensible au spectacle des bras levés, cierges à la main tendus vers les chasses descendant lentement de la chapelle haute. Moment intense d'émotion, de ferveur, de communion quand les gitans en aube blanche portent Sara à bout de bras. Suivis des porteurs de bannières, de croix fleuries, ils ouvrent le cortège qui va mener leur sainte à la mer et eux avec dans l'eau jusqu'aux genoux. Eau purificatrice où tout un peuple se ressource et retrouve sa force.

 

Dans la bousculade je me suis ainsi retrouvé sans y prendre garde les pieds dans l'eau, recevant ainsi comme mon baptême gitan. Voilà un lien plus fort encore qui me fait aimer davantage encore ce pays de Camargue, ses traditions. Voilà aussi  un autre regard porté sur la communauté gitane qu'on ne devrait pas stigmatiser au vu de certains débordements mais que l'on devrait plutôt aider à s'intégrer dans la société tout en lui conservant sa culture, son art de vivre et son attachement ancestral à la liberté. Gloire aux Saintes Maries et à Sara la sainte des gitans !

 

 

Fichier hébergé par Archive-Host.com

 

 

Fichier hébergé par Archive-Host.com

 

 

Fichier hébergé par Archive-Host.com

 

 

Fichier hébergé par Archive-Host.com

 

 

Fichier hébergé par Archive-Host.com

 

 

Fichier hébergé par Archive-Host.com

 

 

Fichier hébergé par Archive-Host.com

 

 

Fichier hébergé par Archive-Host.com

 

 

Fichier hébergé par Archive-Host.com

 

 

Fichier hébergé par Archive-Host.com

 

 

Fichier hébergé par Archive-Host.com

 

 

Fichier hébergé par Archive-Host.com

 

 

Fichier hébergé par Archive-Host.com

 

 

Fichier hébergé par Archive-Host.com

 

Fichier hébergé par Archive-Host.com

 

Rédigé par Daniel

Publié dans #Arlésiennes - provençaux et gens de Camargue

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article