Quand les Rois mages ne viennent plus d'Orient...

Publié le 7 Janvier 2011

 

Voici venu le temps des barbares d'Alexandrie !

Mais où sont donc passés les rois Mages venus d'Orient?


La fête des rois mages n'est plus ce quelle était. Si le calendrier l'a fixée au 6 janvier, chez nous elle est célébrée le dimanche le plus proche, soit le 2 cette année. Elle perd ses repères avec la galette des rois ou le royaume que les supermarchés mettent en vente bien avant Noël. Mais tout cela n'est rien, anecdotique face aux récents évènements autrement plus dramatiques. Déjà , pas loin de chez nous à Carcassonne le 2 novembre dernier, il y a eu ces voyous jetant des pierres dans une église pendant la célébration d'un office.

 

Mais le pire s'est produit en Egypte quand a eu lieu l'attentat à la sortie d'une église copte d'Alexandrie le 1er janvier dernier. Ce jour-là  c'est la plus inhumaine barbarie qui s'est manifestée à la face du monde. Dire que l'Epiphanie, la fête des rois, c'est la manifestation au monde du message universel de paix et d'amour sur la terre qu'apporte la naissance de Jésus. Là on a eu droit à une Épiphanie de la haine, à un déchaînement de violence et d'intolérance. 21 morts, 79 blessés coupables de pratiquer une religion différente qui pourtant ne prêche que l'amour du prochain. Voici venu le temps des barbares d'Alexandrie ! Mais où sont donc passés les rois Mages venus d'Orient?

 

Je les ai quand même installés dans ma crèche, mais sans illusion ni joie, presqu'à regret.

 

Si les hauts responsables des différentes religions n'arrivent pas à se mettre d'accord pour condamner ensemble ces tueries, mobiliser leurs fidèles et proclamer haut et fort un message d'espoir commun à toutes les religions dites du Livre, qu'il s'agisse de la Bible, de la Torah ou du Coran, alors j'ai bien peur que nous n'allions tout droit vers des conflits bien plus graves qui feront boule de neige et finiront par dégénérer aussi dans d'autres pays, d'autres quartiers, d'autres villes avec tous les risques encourus !

 

         

Fichier hébergé par Archive-Host.com

Tableau de l'adoration des rois mages par Fison dans l'église St Trophime à Arles

 

 

Fichier hébergé par Archive-Host.com

 

 

Fichier hébergé par Archive-Host.com

 

Détail d'un chapiteau du portail extrèrieur de St Trophime à Arles : au centre l'ange qui avertit les rois mages dans leur sommeil ( à gauche) de ne pas retourner chez Hérode pour lui dire où est né le Messie.

 

Ah si cet ange pouvait revenir en songe pour inciter les fanatiques de tout poil qui se prennent pour les maitres du monde à devenir messagers de paix ...

Rédigé par Daniel

Publié dans #Crèches d'églises

Repost 0
Commenter cet article

grégoire 07/01/2011 20:16



A notre époque il faut être bien naif(ou péssimiste) pour croire encore en l'homme.


Je le constate tous les jours et bien sur, je le déplore.