Larmes de pluie au Grau pour les adieux de Sabri Allouani à la piste

Publié le 17 Septembre 2010

 

Il pleut sur le Grau,

donne moi la main, 

le ciel du Grau rend mon coeur chagrin...


        Septembre au Grau du Roi, après une splendide journée d'été finissant, le ciel d'automne envahit les arènes ce jeudi 16 septembre et verse ses larmes de pluie pour les adieux de Sabri à la piste grauléenne. Dans les gradins aussi, plus d'un afeciouna avait la gorge serrée et les yeux humides quand précédé de 3 arlésiennes Sabri a fait son entrée royale pour la dernière fois, lui, le King , le basané, le mal-aimé de certains provençaux racistes - ils ne le sont pas tous, heureusement !-, le chou-chou des languedociens, raseteur de génie aux multiples trophées comme jamais aucun autre n'a été autant couronné avant lui !

  Jugez donc un peu :

- Vainqueur du Trophée de l'Avenir en 1999.

- Vainqueur du Trophée des As (Championnat de France) en 2000 (Fait unique dans l'histoire de la Course Camarguaise le doublé Trophée de l'Avenir / Trophée des As dès la première année), 2001, 2002, 2003, 2004, 2005, 2006, 2008, 2009. (Record du nombre de victoires et de victoires consécutives.)

- Vainqueur de la Cocarde d'Or en 2002, 2005, 2006, 2007, 2009.

- Vainqueur de la Palme d'Argent en 1999.

- Vainqueur de la palme d'Or en 2001, 2004, 2007, 2009.

- Vainqueur du Trophée pescalune en 2002, 2003, 2005, 2006.

- Vainqueur du Trophée des Maraîchers en 2000, 2001.

- Vainqueur du Muguet d'Or en 2001, 2002, 2005.

 

Pas de grands discours fleuves qui n'en finissent pas. Des moments simples, forts, très forts d'intense émotion. Déjà pour commencer, en ouverture la belle et réussie évocation de Crin Blanc par Renaud Vinuesa, le jeune Folco et ses merveilleux cavaliers. Puis la capelado, l'hommage des raseteurs. Puis la course, réussie pleinement comme seul Daniel Siméon, grand organisateur et directeur des arènes  sait le faire. A la fin, la foule debout applaudit les derniers rasets de Sabri à Languedocien, taureau brave qui se prête au jeu comme s'il savait qu'il faisait la course de son histoire! Seul en piste pour ce dernier long et magnifique raset au taureau l'accompagnant majestueusement jusqu'aux planches  et cet air de Carmen déclenché encore et encore qu'il a entendu si souvent. Puis, le souffle coupé, haletant,  quelques mots seulement venus droit du fond du coeur pour remercier ce public qui l'a toujours soutenu et qu'il a fait vibrer tant de fois. Et pour finir ces fleurs jetées des gradins quand Sabri remonte la contrepiste et se dirige vers la sortie. Il s'arrête, se baisse ramasse les bouquets, il se relève le visage bouleversé d'une émotion profonde, il ne retient plus ses larmes, le ciel de plus en plus menaçant,  non plus. Un tonnerre d'applaudissements éclate...Il pleut sur le Grau, donne moi la main, le ciel du Grau rend mon coeur chagrin...

 

 

Fichier hébergé par Archive-Host.com

 

 

Fichier hébergé par Archive-Host.com

 

 

Fichier hébergé par Archive-Host.com

 

 

Fichier hébergé par Archive-Host.com

 

 

Fichier hébergé par Archive-Host.com

 

 

Fichier hébergé par Archive-Host.com

 

 

Fichier hébergé par Archive-Host.com

 

 

Fichier hébergé par Archive-Host.com

 

 

Fichier hébergé par Archive-Host.com

 

 

Fichier hébergé par Archive-Host.com

 

 

Fichier hébergé par Archive-Host.com


Rédigé par Daniel

Publié dans #Taureaux et raseteurs saison 2010

Repost 0
Commenter cet article

LA BOHEME 30/10/2010 14:07



A bientôt dans les arènes de Lunel.


J'arrive d'Ile de France le samedii 6 novembre, je retire mon billet au bar le National le dimanche 07 novembre uniquement pour me regaler de voir M. Allouani le dimanche 13 novembre prochain
avec mon fils.


LA BOHEME des messages sur le site de la fédé et sur d'autres sites.


 


Mes amitiés à vous.


 


Et à samedi 13 novembre à LUNEL.