La grande crèche des Saintes en plein chantier...

Publié le 11 Novembre 2009

Aux Saintes, je veux dire Les Saintes Maries de la Mer, pendant que l'autre jour, c'était le 30 octobre,  j'assistais à la despedida de Michou dans les arènes, point d'orgue d'une course complète de la manade des Baumelles, à quelques pas de là, de l'autre côté de la rue, au centre culturel, Arlette Bertello s'affairait déjà à la mise en place du plateau où depuis prennent place chaque jour décors, maisons, fermes, scènes et santons...

En cet automne, que ce soit pour aller aux taureaux ou aux santons, je prends souvent la belle route des Saintes. Sans me presser, il vaut mieux, la vitesse est  en effet limitée par moments à 80 km heure parfois même à 70 comme c'est le cas entre le bac du Sauvage et les Saintes. Ainsi je peux  mieux profiter du paysage. Au total, le trajet dure à peine une heure et passé Lunel, je sais, je l'ai déjà dit,  c'est un pur plaisir,
je me répète mais je ne me lasse pas de parcourir la Petite puis la Grande Camargue qui commence après le pont de Sylvéréal.

La crèche des Saintes sera ouverte à la visite du public à partir du 28 novembre prochain.

En attendant voici un aperçu de ce grand chantier.

Fichier hébergé par Archive-Host.com Tout commence par le montage d'un immense plateau qui soutiendra l'ensemble.

Fichier hébergé par Archive-Host.com
Puis les petits santons se réveillent de leur long sommeil et sortent à nouveau de leur boîte en carton. Quel plaisir de revoir les magnifiques santons de Christian Gayraud !

Fichier hébergé par Archive-Host.com Et les attelages du santonnier de Maillane,  Gayraud d'Agnel. Ici cette charrette aux sacs d'oilves, une nouveauté à venir découvrir, tout comme cette autre charrette chargées de jarres.

Fichier hébergé par Archive-Host.com

Fichier hébergé par Archive-Host.com
Quelques autres santons dont ce valet lanterne signé Marius Chave

Fichier hébergé par Archive-Host.com
 
Déjà ont trouvé leur place devant la crèche ce berger (d'Escoffier) et la marraine (d'Isoline Fontanille) portant au nouveau-né les offrandes traditionnelles: sel, pain, oeuf, alumettes...

Fichier hébergé par Archive-Host.com

Fichier hébergé par Archive-Host.com
santons de Christian Gayraud

Fichier hébergé par Archive-Host.com


Fichier hébergé par Archive-Host.com
Des animaux  attendant patiemment leur place dans la crèche...

Fichier hébergé par Archive-Host.com
Arlette Bertello en plein travail. Elle passe des heures et des jours sur place , sans compter tout le temps qu'elle consacre avant pour décorer les pièces uniques créées spécialement pour elle par Henri Vézolles, des scènes toujours aussi vivantes et inspirées, à venir découvrir absolument, mais que pour l'instant je ne présente pas encore pour ne pas dévoiler l'effet de surprise avant l'ouverture de la crèche au public ...

 

Fichier hébergé par Archive-Host.com
Vue partielle du grand chantier
.

Fichier hébergé par Archive-Host.com
Arlette a refait à neuf, pour ainsi dire, la scène de la rivière et des bugadières en modifiant le décor, mais le résultat est toujours aussi impressionnant, la nouvelle rivière est plus vraie que nature. Une des plus belles scènes de la crèche.



Fichier hébergé par Archive-Host.com

Fichier hébergé par Archive-Host.com

Fichier hébergé par Archive-Host.com 
 Je crois que cette 11ème édition de la grande crèche provençales des Saintes va encore surprendre les visiteurs, tant les habitués que les autres. Arlette n'a de cesse d'apporter des améliorations. Les amoureux de la crèche traditionnelle ne seront pas déçus. Les santons d'Arlette ont de la chance. Difficile de trouver mieux pour eux. Elle leur offre le plus beau des décors et prend soin d'eux comme s'ils étaient ses enfants. Et je crois bien qu'ils le sont ! 

Fichier hébergé par Archive-Host.com


Fichier hébergé par Archive-Host.com

Fichier hébergé par Archive-Host.com

Fichier hébergé par Archive-Host.com


Rédigé par Daniel

Publié dans #la grande crèche des Saintes Maries De La Mer

Repost 0
Commenter cet article