La crèche napolitaine de René Pesante

Publié le 15 Février 2010


La crèche napolitaine de René Pesante

 
René Pesante a cédé une grande partie de sa collection privée à la ville d'Aubagne qui après l'avoir exposée à la Noël 2008 doit la présenter de façon permanente dans un musée du santon dont le projet est dit-on bien avancé. Mais René Pesante a gardé auprès de lui crèches et santons auxquels il est particulièrement attaché.

Accompagnant des amis personnels venus lui rendre visite, j'ai eu le privilège de pouvoir approcher et photographier certaines de ces pièces notamment une crèche napolitaine du XVIIIème siècle restaurée par Sauveur Ascia à la perfection. De quoi surprendre et ravir d'émerveillement le plus blasé des collectionneurs
. Un hymne à la beauté pure, expression parfaite du génie créatif artistique. Ces oeuvres semblent avoir trouvé leur place naturelle à côté de celles de ce maître du santon qui mérite vraiment le titre de prince des Santonniers.

La tradition de la crèche napolitaine est très ancienne. Un doument mentionne sa présence dans une église dès 1205. Une Vierge datant de 1340 appartenant à une crèche de l'église des Clarisses est encore conservée aujourd'hui au musée San Martino. Cette tradition s'est toujours maintenue et développée. Au XVIème siècle apparaissent les premiers personnages articulés et habillés. Au XVIIème siècle entrent en scène aux côtés de la sainte famille les premiers personnages profanes inspirés par la vie quotidioenne. Puis au XVIIIème siècle la crèche baroque italienne va connaître un engouement sans précédent toujours vivace de nos jours. Pour en savoir plus, consulter l'article de wikipedia.

Les santons de Provence ont affaire à une sérieuse concurrence avec les pastori, (nom donné aux santons en  italien). Et il faut bien avouer que même si la crèche provençale est indissociablement liée à l'argile crue ou cuite, certaines crèches baroques en résine peuvent malgré tout avoir belle allure et méritent de notre part un regard plus attentif et certainement un peu moins condescendant.
 


Fichier hébergé par Archive-Host.com

Fichier hébergé par Archive-Host.com

Fichier hébergé par Archive-Host.com

Fichier hébergé par Archive-Host.com

Fichier hébergé par Archive-Host.com

Fichier hébergé par Archive-Host.com

Fichier hébergé par Archive-Host.com

Fichier hébergé par Archive-Host.com

Fichier hébergé par Archive-Host.com

Fichier hébergé par Archive-Host.com

Fichier hébergé par Archive-Host.com

Fichier hébergé par Archive-Host.com

Fichier hébergé par Archive-Host.com

Fichier hébergé par Archive-Host.com

Fichier hébergé par Archive-Host.com

Fichier hébergé par Archive-Host.com


Fichier hébergé par Archive-Host.com

Fichier hébergé par Archive-Host.com
.

Rédigé par Daniel

Publié dans #crèches et santons de René Pesante

Repost 0
Commenter cet article

alysiane 24/02/2010 11:45


Comme tu le dis si bien dans ton article, ce santons Napolitains méritent vraiment toute notre attention!
L'expression des personnages , la sophistication, les détails des vetements (incrustés de bijoux ...) Que dire de plus, parfait!
As tu des renseignements sur le futur musée des creches d'Aubagne?


arlaten 18/02/2010 19:03



Peut étre faudraut-il que l'on se mobilise un peu pour remercier Daniel des superbes photos qu'il met réguliérement sur le blog. Ce reportage sur les santons Napolitains de René Pesante est
exceptionnel de par la qualité des piéces et de par le phénoménal travail de recherche et de restauration qu'a effectué Sauveur Ascia.Plusieurs mois de travail tout cousu main avec des
tissus anciens souvent reteints pour retrouver les teintes de l'époque. De plus, obtenir aujourd'hui de R Pesante qu'il ouvre ses placards et montre ses collection est bien là la reconnaissance
de la qualité du travail de Daniel.
Félicitation et continue, on en veut encore



Daniel 18/02/2010 23:37


Merci ami pour ces précisions et  pour ton message si encourageant. Je ne sais pas comment remercier René Pesante qui nous a reçus aussi chaleureusement et qui a bien voulu me laisser
photographier avec beaucoup de gentillesse toutes ses pièces magnifiques. Je n'ai pas beaucoup de mérite, ces photos et mes commentaires ne sont que le modeste témoignage de ces moments
exceptionnels passés en sa compagnie.