La crèche et les santons de la cathédrale St Sauveur d'Aix en Provence.

Publié le 12 Mars 2011

 

La crèche de la cathédrale St Sauveur d'Aix en Provence

 

La cathédrale d'Aix en Provence est un véritable monument historique. Le visiteur a l'impression de remonter le temps en découvrant comment le lieu s'est transformé, enrichi au fil des siècles, des époques, des styles ( roman, gothique, baroque). Une pure merveille.

 

Fichier hébergé par Archive-Host.com

Pièce maitresse de la cathédrale ce retable du XVème de Nicolas Froment a été commandé par le roi René. Il représente la Vierge et son enfant sur le buisson ardent apparaissant à Moïse gardant son troupeau sous le regard d'un ange qui a inspiré celui que l'on va découvrir dans la crèche. Le roi René et la reine Jeanne sont en prière de part et d'autre sur les panneaux latéraux. 

 

Fichier hébergé par Archive-Host.com

 

Pénétrer dans le baptistère datant des VIème et XIème siècles, admirablement conservé c'est remonter le temps, fouler le sol du passé,  respirer ce que l'on pourrait ressentir si l'on était propulsé soudain en plein coeur du Moyen-Age. Manque que la musique de Wagner, tant on se croirait à Montsalvat quand Parsifal officie en dévoilant la coupe du Saint Graal...

Fichier hébergé par Archive-Host.com

Impressionnant grand orgue dont la création remonte au XVème siècle. Plusieurs fois refait ou réaménagé , notamment au XIXème par Ducrauquet et Cavaillé Coll, un second orgue de choeur lui fait face.

Fichier hébergé par Archive-Host.com

L'accueil est assuré par des guides bénévoles d'une association. J'avoue avoir déjà oublié tout ce que m'a appris la dame de permanence dans la chapelle où sont exposées des sculptures médiévales. Très compétente en art , elle a paru surprise cependant quand je lui ai annoncé que je venais surtout pour voir la crèche, ce qui l'a aussi un peu déçue je crois.

Fichier hébergé par Archive-Host.com

Il faut dire que déçu, je l'ai été à mon tour en découvrant des santons exceptionnels dans un décor agréable et bien fait que vient dénaturer une étable massive flanquée au premier plan, brute de décoffrage sans guère d'effet artistique. Le vitrage de protection avec cadres en aluminium massif n'arrange pas l'affaire

Fichier hébergé par Archive-Host.com

L'éclair du flash de mon appareil photos me vaut un rappel à l'ordre par la guide bénévole. Je m'excuse, range mon flash et lui fais gentiment part  de ma déception. Elle la partage, ce qui me rassure. Elle m'explique qu'il n'est pas facile de faire évoluer les choses au sein de l'équipe en charge de la crèche. En plus la fameuse étable a été récemment commandée à un menuisier et a couté bien plus je crois que son pesant de bois !

Fichier hébergé par Archive-Host.com Reste que les vint cinq ou trente santons - je ne les ai pas comptés et leur nombre varie selon les sources - réalisés probablement par les Capucines du couvent voisin vers 1845 ou 1865, sont de pures merveilles même si parmi eux se sont glissées par je ne sais quel hasard trois anciennes poupées habillées. Restaurés progressivement chaque année à l'intiative notamment de Madame de La Barre dans le plus grand respect des costumes de l'époque.

Fichier hébergé par Archive-Host.com Je ne sais pas pourquoi les anciens santons habillés d'église m'émeuvent autant et toujours plus encore. Je n'ose pas avouer bien sûr à mon guide que j'ai fait ce déplacement exprès à Aix pour voir des crèches d'église, pourtant c'est le cas.

Fichier hébergé par Archive-Host.com

Fichier hébergé par Archive-Host.com

Et je ne serai pas déçu du voyage même si sur les 4 crèches d'église visitées ce jour-là, une seule  est vraiment bien agencée de façon artistique,  celle de l'église du St Esprit que je présenterai ici bien sûr.

A noter la crèche blanche présentée à partir du 2 février pour la fête de la Purification. Une tradition limitée à Aix , Avignon et sa région. A St Saturnin lès Avignon la crèche blanche est fêtée lors d'une cérémonie des adieux à la crèche.

 

Diaporama de la crèche St Sauveur visible ci-dessous ou en cliquant sur le tambourinaire :

Rédigé par Daniel

Publié dans #Crèches d'églises

Repost 0
Commenter cet article