Arles: le sacre d'Allouani, de Géricault et les santons de Vezolles (5)

Publié le 18 Octobre 2009


Arles: le sacre du king Allouani



Environ 10 000 personnes selon Midi Libre et La Provence ont ovationné Sabri Allouani vainqueur, loin devant tous les autres raseteurs, du 58ème Trophée Taurin que ces deux journaux quotidiens ont donc créé en 1951 et qui a lieu chaque année en alternance aux arènes de Nîmes et d'Arles.
Sabri Allouani parvenu au sommet de sa carrière est donc vainqueur de cette compétition pour la neuvième fois. Du jamais vu. Record battu. Avant lui, c'est le raseteur Patrick Castro qui avait 8 victoires à son actif. Du jamais vu non plus, il cumule les premières places au palmarès des plus importantes compétitions taurines:

- Vainqueur du Trophée de l'Avenir en 1999.

- Vainqueur du Trophée des As (Championnat de France) en 2000 (Fait unique dans l'histoire de la Course Camarguaise le doublé Trophée de l'Avenir / Trophée des As dès la première année), 2001, 2002, 2003, 2004, 2005, 2006, 2008, 2009 (record des victoires consécutives, record ex-aequo du nombre de victoires).

- Vainqueur de la Cocarde d'Or en 2002, 2005, 2006, 2007, 2009.

- Vainqueur de la Palme d'Argent en 1999.

- Vainqueur de la palme d'Or en 2001, 2004, 2007, 2009.

- Vainqueur du Trophée pescalune en 2002, 2003, 2005, 2006.

- Vainqueur du Trophée des Maraîchers en 2000, 2001.

- Vainqueur du Muguet d'Or en 2001, 2002, 2005.


Raseteur exceptionnel, le voilà intronisé au  coeur de la légende camarguaise. Sa connaissance quasi-instinctive du taureau fait de lui le plus camarguais de tous les camarguais, ce que ses détracteurs n'acceptent pas de reconnaître, lui reprochant pour un oui ou pour un non tel ou tel comportement agressif. Agressif? Comment ne pas l'être parfois quand on doit comme lui subir depuis son plus jeune âge le regard et les mots parfois sinon souvent  hostiles de ceux qui n'acceptent pas qu'un raseteur de talent puisse descendre d'une famille venue de l'autre côté de la Méditerranée, d'un pays pourtant de  cette Mare Nostrum, de cette mer commune à nous tous qui vivons près de son rivage.


Ainsi au moment où Arles l'acclame, notre champion annonce que se retirant de la compétition il n'ira plus raseter que dans les arènes où il a été reçu amicalement, excluant ainsi la Provence de sa tournée d'adieu aux courses camarguaises. Les dieux de la bouvine ont aussi leur faiblesse d'humains. Sabri le king, Sabri le héros, voilà qui nous émerveille, mais Sabri humain, trop humain, voilà qui nous rassure. Carmen.

 

 

 

 

 




Fichier hébergé par Archive-Host.com

Fichier hébergé par Archive-Host.com

Fichier hébergé par Archive-Host.com

Fichier hébergé par Archive-Host.com

Fichier hébergé par Archive-Host.com

Fichier hébergé par Archive-Host.com

Fichier hébergé par Archive-Host.com

Fichier hébergé par Archive-Host.com

Fichier hébergé par Archive-Host.com

Fichier hébergé par Archive-Host.com

Fichier hébergé par Archive-Host.com Le chmapgne de la victoire des victoires

Fichier hébergé par Archive-Host.com Porté en triomphe par Julien Ouffe et son tourneur.

Fichier hébergé par Archive-Host.com Sabri Allouani acclamé par ses proches et ses admirateurs, devenu au terme d'un parcours d'exception le champion des champions, met fin à sa carrière de compétiteur. Désormais il ne rasetera plus que pour le plaisir, il va entamer une longue tournée d'adieux, sur une ou deux saisons, là où ses amis voudront bien l'inviter.


Rédigé par Daniel

Publié dans #Taureaux et raseteurs saison 2009

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

jeanine maygnan 22/11/2009 17:03


merci de ce que nous avons vecus toutes ces années. vous êtes et de loin le meilleur de tous les raseteurs.je n'ai jamais raté une course où vous participiez et pourtant j'habite la région
parisienne,mais native d'un petit village du gard. votre petite fille mérite bien d'avoir son papa prés d'elle.à bientôt quand même pour les hors points.unenmamie qui vous embrasse.