Santons et variations sur le thème des musiciens (suite 6)

Publié le 14 Avril 2007

Encore des tambourinaires. Chaque santon, musicien ou autre, nous raconte une histoire. Celle du personnage qu’il représente mais aussi celle du santonnier et bien sûr celle aussi de l'époque ou du contexte qui l'a vu naître.

Le tambourinaire de la crèche de l'église de Beaulieu a un costume sensiblement différent de celui établi par la tradition. Guêtres et culotte ne se portent plus et la forme de la veste a pris de l'ampleur.

 

Fichier hébergé par Archive-Host.com

Le visage a des traits fins, réalistes. Trop même. Le style est un tantinet académique conforme à l'imagerie traditionnelle. Très beau santon, mais sa facture classique risque de lui donner un aspect un peu fade.

Fichier hébergé par Archive-Host.com

 Ce tambourinaire d'Isoline Fontanille est une oeuvre d'artiste véritable au style personnel. Les formes sont épurées, stylisées, exprimant l'essentiel du personnage, sa vérité, sa vie sans chercher à reproduire ni imiter un modèle idéalisé. La terre travaillée avec beaucoup de générosité a gardé quelque-chose de brut qui donne au santon une force, comme si elle lui communiquait son énergie.
Fichier hébergé par Archive-Host.com


Cliquer sur les images pour les agrandir.
Photos Daniel, reproduction interdite sans autorisation.

.

Rédigé par Daniel

Publié dans #Santons musiciens

Repost 0
Commenter cet article