Santons et variations sur le thème des musiciens (suite3)

Publié le 31 Mars 2007

Au fait savez-vous quand les santons musiciens ont fait leur apparition dans la crèche provençale? Françoise Delesty dans son très beau livre "Mémoires de santons de Provence"( éditions Equinoxe) note que ces sont les anges et les bergers qui sont les premiers santons musiciens. Elle précise très justement que ces personnages ont une double fonction : ange et musicien, berger et musicien. Il est vrai que l'ange est  avant tout un ange. Pareil pour le berger. Il garde les moutons et le son de sa flûte vient enchanter le monde qui l'entoure. Sa musique crée un climat paisible, harmonieux, romantique à souhait. Difficile d'imaginer une scène pastorale sans la présence de cette douce mélodie. Mais dans les crèches anciennes les bergers musiciens jouent surtout de la cornemuse ou musette.

Les santons proprement musiciens qui doivent leur nom à l'instrument qu'ils utilisent, les artistes en quelque sorte, sont d'abord la joueuse de vielle et le tambourinaire. Même si cette activité n'est pas celle dont ils vivent, ce n'est pas leur métier qui est mis en valeur mais leur art, leur pratique d'un instrument.

Françoise Delesty mentionne que le santon à l'effigie de la joueuse de vielle a été créée par Léon Simon en 1899 mais qu'il est difficile de dater avec précision l'apparition exacte d'un nouveau type de santon. Selon elle, l'homme joueur de vielle est plus ancien, de 1820. Dans les faits, la pratique de la vielle serait plutôt féminine et celle de la cornemuse masculine. Jouer de ces instruments différents l'un de l'autre mais complémentaires serait alors lié à une démarche de séduction:

"Le duo vielle à roue/musette peut être considéré comme une pratique musicale exprimant ou "mimant" un dialogue de séduction."

mais le plus célèbre des santons musiciens demeure je pense l'ange Boufareou qui joue de la trompette pour annoncer la naissance de l'enfant Jésus.

J'ai trouvé ici cette définition :

"Boufareou est bien un ange . Mais c'est un ange provençal . Celà s'écrit Boufareo ,puisque le o à la fin d'un mot en langue d'oc se lit ou .
Celà vient du verbe boufa qui signifie souffler. Cet ange imaginaire ,est un des personnage de la pastorale (pièce chantée en provençal ) qui retrace la naissance du petit jésus . C'est lui qui est chargé par Dieu d'annoncer la Naissance .
On le retrouve dans la crèche sous la forme d'un ange que l'on accroche au dessus de l'étable .Il souffle dans une trompette dorée et ses joues sont énormes !!!!!
D'ou l'expression provençale pour désigner une personne trés joufflue :on dirait l'ange boufareo."

la joueuse de vielle de Paul Fouque( v13 cm)

 

Fichier hébergé par Archive-Host.com

 

Patrick Volpès a créé toute une série de santons musiciens. Il a bien sûr modelé le joueur de vielle mais aussi le "danso mounino". Je le cite
"Ce personnage était une espèce de troubadour qui chantait dans la rue des vers en provençal, en les accompagnant de son instrument (vielle). Et, tout en jouant il faisait danser des poupées de chiffons avec son pied."
(voir ici la page des musiciens sur le site de Patrick Volpès)
 
 
le joueur de vielle de Patrick Volpès :

Rédigé par Daniel

Publié dans #Variations sur un thème de santon

Repost 0
Commenter cet article

le pas sage 01/04/2007 09:41

salut
lorsque je suis allé dans le sud j'ai bien regardé ces santons
il y en a ce sont de véritables pièces d'art
bonne journée