Marseille avec ou sans santons.

Publié le 29 Janvier 2007

De Marseille je connaissais surtout, pour y être venu souvent, la foire aux santons et les beaux santons de Thérèse Neveu dans la crèche de N. Dame de la Garde. Déception hier. La grande basilique était fermée pour travaux et les santons de la grande crèche provençale installée dans une chapelle au niveau bas de la crypte ne sont pas les mêmes que ceux vus il y a quelques années.

Déception aussi à l'abbaye St Victor car en raison de la préparation des grandes célébrations du 2 février (qui commencent à 5 heures du matin !), la crèche et les santons de marcel Carbonel n'étaient plus visibles hier. Voir ici la tradition des navettes de la Chandeleur. Visiter St victor, les cryptes et la nécropole ne laisse pas indifférent. On plonge au coeur de l'histoire, aux origines de la chrétienté.

Mais quelle joie de découvrir un santonnier de grand talent dans le quartier du Panier, installé près de là où se trouvait  l'atelier de Lagnel, le plus ancien santonnier connu de Marseille et le plus célèbre de tous.

Bonheur aussi de visiter le musée du veiux marseille à la maison diamantée, même si seulement très peu de vieux santons d'argile sont visibles dans une seule vitrine alors que le musée possède dans ses réserves une collection importante. Dommage de ne pas l' exposer davantage.

Dommage aussi que la crèche immense de la cathédrale ne soit pas faite avec des santons plus artistiques...

Dommage enfin que l'église du quartier du Panier  soit fermée le dimanche ou que la crèche de celle du vieux port soit déjà démolie.

Heureusement il y a en ce moment à Marseille et jusqu'à la fin février une très très belle exposition de santons et crèches d'Europe dans la tour du fort St Jean.

Une fuite en Egypte peu banale. 
La Ste famille est habillée en costume provençal par le santonnier d'art du Panier,
 au "Cabanon des Accoules". 

les Rois magnifiquement réalisés et peints par le santonnier de l'atelier des Accoules.

Santons musiciens créés en Catalogne.
Visibles à l'exposition "Faire la crèche en Europe"
 à la tour St Jacques:

Il est tard, je reviendrai sur notre visite à Marseille...

Rédigé par Daniel

Publié dans #Foires aux santons

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

alysiane 31/01/2007 10:19

 Eh! oui! comme tu le constates, c'est plus que désolant cette rapidité à tout démonter, tout enlever au moment où on aurait plus de temps pour aller admirer ces crèches!!!!!  C'est un reflet de notre époque de "speedés", d'aller toujours plus vite !! mais où et pourquoi???
Même chose pour moi je n'ai pas eu le temps d'aller voir les cèches du Vieux Nice et bien d'autres, tout est déjà fini..C'est d'une tristesse!!Pourrais tu nous mettre des photos de santons de l'expo?
Sais tu où je pourrai avoir le livre sur "Faire les crèchesen Europe"? j'en aurai besoin pour ma conférence sur les traditions de Noel en Europe.

Daniel 01/02/2007 00:09

Bonjour Alysiane, oui c'est pas évident de s'y retrouver entre les églises fermées le dimanche après midi et celles qui n'attendent pas le 2 février pour démonter les crèches.
Je vais mettre d'autres photos de cette belle expo. Le livre en question est le catalogue de l'expo en vente sur place. Il est édité par la Réunion des Musées Nationaux, 49 rue etienne 75001 Marcel Paris.
amitiés.