Le chantier de ma crèche (2)

Publié le 23 Novembre 2006

Le grand troupeau commence à dévaler des collines. Peu à peu chacun trouve sa place, mouton, agneau, brebis, agnelle, berger, bergère. Bêtes et humains en viennent à se fondre dans le paysage. Pourtant ils sont différents mais ils ont en commun cet attachement au sol nourricier, à la terre qui respire sous leurs pas, aux rochers qu'il faut sauter ou esquiver, aux plantes aussi vivantes qu'eux, à l'air enivrant qui s'engouffre partout, à l'eau des sources où tous vont boire. Quand passent les troupeaux, la poussière qu'ils soulèvent est la respiration de la terre. La vie se réveille sous leurs pas comme l'eau jaillit de la source. Cette nuit, je veux dire, la nuit de Noël, quand le troupeau s'endormira, c'est aux bergers que l'ange viendra annoncer la bonne nouvelle, la naissance du sauveur.

Fichier hébergé par Archive-Host.com 
Devant au premier plan l'emplacement pour la grotte de la nativité. La partie haute est presque terminée (santons de taille 1 et 3 cm), le troupeau arrive sur la partie médiane (santons de taille 6, 7 et 8 cm).

Fichier hébergé par Archive-Host.com  Gros plan sur la partie haute du troupeau.

Fichier hébergé par Archive-Host.com

Détail d'une scène pastorale : ce berger sur un petit monticule, à droite, est de Patrick Volpès ainsi que le groupe de moutons derrière lui. Il souffle dans une corne pour lancer un signal aux bergers en tête du troupeau.Fichier hébergé par Archive-Host.com

 Berger et bergère de Robert Canut.Fichier hébergé par Archive-Host.com Gros plan sur un berger du troupeau.

cliquer sur les images pour les agrandir

Rédigé par Daniel

Publié dans #crèches et santons

Repost 0
Commenter cet article