L'alchimie des couleurs

Publié le 31 Octobre 2006

Fichier hébergé par Archive-Host.com

 La table de travail du santonnier. Ambiance de ce lieu unique pù s'opère l'alchimie des couleurs dont Robert Canut a le secret.

 

Fichier hébergé par Archive-Host.com

La charrette bleue est exposée dans la vitrine de l'atelier. Pièce réalisée à la dimension du personnage, en taille 15 cm. Derrière on voit le cheval de la scène du laboureur. Une des plus belles réalisations de R. Canut. Au village aussi les charrettes étaient bleues, d'un bleu plus délavé par l'usure du temps.

Le temps des vieilles charrettes n'est plus, pourtant je les vois encore traverser le village au rythme tranquille du pas du cheval. J'entends encore les bruits de l'attelage, les quelques mots à la cantonade échangés avec les passants. Autant de nouvelles brèves transmises en un rien de temps, celui des charrettes, celui que d'innombrables générations ont connu et vécu, celui dont j'ai connu la fin, celui des  derniers témoins dont je fais partie. Me voilà devenu avec les gens de l'ancien village dépositaire de la mémoire d'un temps qui n'en avait pas, car il remontait à la naissance même de l'agriculture. Une civilisation pluriséculaire s'est écroulée sous mes yeux d'enfant sans que je m'en rende compte. Transformés en villageois de la ville, nous sommes désormais un peu comme ces indiens obligés de vivre dans une réserve qui n'a plus rien à voir avec leurs racines. Les maisons du vieux village sont bien là, mais tout comme un vieux décor remis au goût du jour pour un autre usage. Et les rares exploitations agricoles qui ont survécu ressemblent un peu à des musées. Notre avenir reste à inventer.

 

 

Rédigé par Daniel

Publié dans #Santons Robert Canut

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Niluap12 02/11/2006 22:17

Bravo pour ce blog-santons ! De jolies photos qui rappellent les creches qui ne vont pas tarder à arriver !Bravo e @ bèn lèu !N12 !

Daniel 02/11/2006 23:08

merci, j'ai vu sur ton blog que tu es au pied du Ventoux, alors tu es pas loin de Tulette et de séguret, veinard !