La grande fête du trophée des As (3)

Publié le 11 Octobre 2006

 

 

 

 

A la capelado, un frisson traverse la foule en voyant les raseteurs tenir par la main des enfants qui à leur tour iront à  l'école taurine.

Fichier hébergé par Archive-Host.com

Lire la suite...

Après la capelado, les gardians sont les derniers à quitter la piste. A la fin de ce grand et solennel cérémonial, place aux taureaux. 

 

Fichier hébergé par Archive-Host.com

Dans pareille ambiance survoltée, la sortie du premier taureau prend une importance inhabituelle. La tension du public est à son plus haut niveau. Tout le monde attend et espère une prestation du cocardier qui soit à la hauteur de l'évènement en répondant bien aux sollicitations des raseteurs.
Quand Canesteu prend possession de la piste la foule semble retenir son souffle.

Fichier hébergé par Archive-Host.com

Mais malgré les efforts des raseteurs, la déception ne tarde pas à s'installer. Visiblement l'animal n'a pas envie de se trouver ainsi projeté au milieu de l'arène et la minute réglementaire ne suffira pas pour le familiariser dans cette situation.

Fichier hébergé par Archive-Host.com

Il ne va pas malgré quelques beaux rasets soulever l'enthousiasme du public. Les tenues blanches pourtant ne ménagent pas leurs efforts pour le provoquer et le faire davantage entrer dans leur jeu. Et en plus à la fin de son temps il refuse de rentrer malgré la sortie du simbeou. Il faudra jeter des planches devant lui pour lui faire peur et le décider à réintégrer ses pénates. Pas de chance pour nous, mais ce n'était pas un bon jour pour lui. Pourtant s'il a été choisi pour y participer c'est qu'il a fait ses preuves. Il peut bien faire donc, beaucoup mieux même me semble t'il.

Fichier hébergé par Archive-Host.com

 

 

  Pour plus de détails, lire ici  et  les commenaires de Midi Libre sur la course, et encore ici  ceux de la Fédération Française de la Course Camarguaise avec de belles photos. Et d'autres photos ici.

 

 

Rédigé par Daniel

Publié dans #taureaux et raseteurs

Repost 0
Commenter cet article