La fête du village et La Coupo Santo

Publié le 20 Juillet 2006

Après la bénédiction de schevaux, la chorale a chanté la Coupo Santo et des voix se sont élevées aussitôt dans l'assistance. Ce n'est pas un chant traditionnel mais un hymne. Au dernier couplet il faut se lever et les hommes qui portent un chapeau se découvrent. A la fin on a envie d'applaudir, certains le font, mais la tradition l'interdit car il s'agit d'un hymne, celui de la nation provençale réunie en communion avec ses voisins du pays catalan.

Pèr la glòri dóu terraire
Vautre enfin que sias counsènt
Catalan, de liuen, o fraire,
Coumunien tóutis ensèn !   

 Pour la gloire du pays
Vous enfin nos complices
catalans, de loin, ô frères,
Tous ensemble, communions !

Les gardians jeunes ou plus âgés tiennent leur chapeau contre leur poitrine pendant la Coupo Santo en signe de respect.

 

 

 

 

Rédigé par Daniel

Publié dans #C'est la fête au village - 2006- 2007

Repost 0
Commenter cet article