La fête du village : la bénédiction des chevaux

Publié le 17 Juillet 2006

Le samedi de la fête est celui de la tradition et du recueillement avec la messe en provençal, la bénédiction des chevaux et pour la première fois cette année la présence de jeunes filles du village habillées en arlésiennes, accompagnées de cavaliers ou de leurs compagnons en costume camarguais.

Le prêtre a béni les chevaux assemblés devant la chapelle Notre Dame de Pitié. La nef ancienne date du XIème siècle, de style roman, dernier et unique vestige de l'ancien village jadis construit tout autour. Aujourd'hui une belle pinède l'entoure et surmonte un lotissement construit au pied de la colline d'où la vue se perd vers les Cévennes. Sur le devant de l'édifice une extension, de forme toute simple a été ajoutée au début du siècle dernier pour accueillir davantage de fidèles. Utilisée pour les fêtes de la Vierge, elle sert surtout aux mariages et aux baptêmes. Auparavant la bénédiction des chevaux se faisait devant l'église, autour du monument aux morts.

Le prêtre s'avance vers les chevaux assemblés devant la chapelle.

Une partie des chevaux et de leurs cavaliers venus pour recevoir la bénédiction.

Le prêtre accompagné des enfants de choeur habillés à l'ancienne avec une aube rouge et un surplis blanc bénit les chevaux un à un en prenant le temps de s'arrêter chaque fois pour échanger quelques mots avec le cavalier. La cérémonie est simple mais spectaculaire en même temps. Elle sort du commun et malgré l'ambiance festive elle demeure empreinte de recueillement. Le moment est solennel pour les cavaliers qui sont sensibles à la considération que le représentant de la religion chrétienne porte aux animaux et à leur cheval. L'émotion se ressent également au sein de la foule des personnes présentes. La fête est aussi l'occasion de faire accéder au sacré les valeurs de la tradition . Cette cérémonie rassemble et réunit au sens propre une communauté villageoise qui trouve son identité et ses racines dans un art de vivre hérité des anciens.

Rédigé par Daniel

Publié dans #C'est la fête au village - 2006- 2007

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article