Voltigeur aux arènes de Sommières

Publié le 11 Juillet 2006

Voltigeur, c'est un taureau de la manade Vitou dont l'un des deux frères habite le village. Le même dimanche que la fête du costume en Arles, Voltigeur était programmé à la course organisée dans les arènes de Sommières à 12 kilomètres de chez nous, dans le Gard. Ici, à cheval entre deux départements, l'Hérault et le Gard, c'est un peu comme si nous vivions près d'une frontière. Qu'il s'agisse d'information, de l'administration, de l'enseignement, de la santé, des loisirs, toute l'organisation de la vie sociale s'articule autour du territoire départemental. Chaque fois que je vais à Sommières, passé Boisseron on est dans le Gard, j'ai l'impression très nette de changer de pays car je ne suis pas au courant de la façon dont les choses fonctionnent de ce côté-ci du Vidourle. Sauf pour les taureaux car les pages de Midi Libre sur la bouvine donnent une information sur l'ensemble de l'actualité taurine tous secteurs géographiques confondus.

Ceci étant les arènes de Sommières sont belles et ombragées, on s'y sent bien. La course de taureaux, après mon périple à la fête du costume en Arles le matin, est restée bien sage, les raseteurs manquaient d'appétit. Il faut dire que le meilleur d'entre eux, Sabri Hallouani n'était pas là mais aux arènes de Lunel-Vieil si je me souviens bien.

Alors voilà quelques photos de Voltigeur qui au dire du chroniqueur de Midi Libre a été excellent, répondnat bien aux sollicitations et défendant bien ses ficelles.

On a l'impression que Voltigeur en entrant dans l'arène sait qu'il va affronter les tenues blanches, défendre ses attributs accrochés autour de ses cornes.

Un raset de Iochum qui essaye de couper une ficelle et l'enlever. Voir ici une belle définition de la technique du raset.

 a plusieurs reprises Voltigeur poursuit les hommes jusqu'aux planches avec fougue et une sorte d'élégance naturelle.

Des taureaux je n'ai pas fini d'en parler. Ils vont prendre le pas sur les santons, car demain ici au village commence la fête votive. Pendant 5 jours, abrivados, encierros, bandidos vont célébrer taureaux et chevaux de Camargue, à suivre donc.

Rédigé par Daniel

Publié dans #C'est la fête au village - 2006- 2007

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article