Les cousines de Margarido

Publié le 23 Juin 2006

En fait la vraie Margarido est en principe représentée juchée sur son âne qui trotine comme je l'ai déjà montrée. C'est celle que je mets dans ma crèche qui est de Carbonnel.

C'est dans la pastorale de maurel qu 'elle est ainsi définie : "elle va sur son âne, habillée confortablement d'un jupon de drap,d'un grand châle de laine; elle porte une pompe à l'huile et un panier dans lequel, sous un torchon blanc, elle a déposé ses oreillettes, qu'elle cache par avarice..." Dès lors tous les personnages féminins vêtus de la sorte portant paniers et pompes sont appelés Margarido. Il n'ya pas vraiment de règle et chaque santonnier donne à ses santonsle nom qui lui plait.

Alors voici une de ces braves femmes qui évoquent plus ou moins Margarido et aussi la Virginie de Garlaban de Thérèse Neveu. Pour moi ce sont ses cousines. Braves, généreuses, avec la langue bien pendue, ce sont en général d'excellentes cuisinières. Elles emportent dans leur panier des nourritures dont elles ont sinon le secret du moins l'art de les réussir parfaitement. Rien qu'à voir ce santon de Marius Chave mais non signé, on sent ces odeurs de cuisine qui réveillent notre faim.

 

Rédigé par Daniel

Publié dans #crèches et santons

Repost 0
Commenter cet article