la gitane et le vagabond

Publié le 2 Juin 2006

Pour fermer le chapitre des gitans, voilà une gitane heureuse, heureuse de danser, de vivre. Comme Carmen elle est une femme libre, aime qui bon lui semble. Son compagnon qui danse avec elle n'est pas là. Il est au fond du tiroir de ma commode à santons. Pour l'en sortir il me faut donc d'abord enlever un à un les santons allongés en couche les uns sur les autres. Ca sera donc pour une autre fois. Par contre j'ai pu mettre la main sur Le vagabond de Paul Fouque. Ce n'est pas un gitan, mais un laissé pour compte de la société que l'on montre du doigt, un exclu, comme le gitan. En fait on le traite facilement de pauvre clochard. Il va son bonhomme de chemin, voyageur errant, portant sa misère sans paraître pourtant malheureux. Il semble résigné sur son sort. J'en reste là pour ce jour, faute de temps... à bientôt

Christiane Devouassoux, gitane, en 15cm

Paul Fouque, vagabond, en 13cm.

Rédigé par Daniel

Publié dans #crèches et santons

Repost 0
Commenter cet article

Jacqueline 02/06/2006 21:14

Très belle gitane, que cette gitane de Christiane Devouassoux ! merci de nous l'avoir faite connaitre ! et dommage pour moi qu'elle soit si grande... Le vagabond est aussi très beau ! un grand merci , je ne me lasse pas de voir d'aussi beaux santons ! au plaisir d'en voir d'autres ...

Daniel 06/06/2006 22:43

Merci pour tes commentaires, je ne me lasse pas non plus de photographier tous ces santons de près pour essayer de faire voir au mieux tout le talent des santonniers. amitiés.