Robert Durand au 51e Salon International des Santonniers d'Arles

Publié le 11 Février 2009



Les santonniers amateurs exposent au salon. D'amateurs ils n'ont parfois que le nom tant le fruit de leur travail est souvent comparable à celui des professionnels. Un des grands mérites du salon d'Arles est de leur réserver chaque année ce lieu prestigieux qu'est l'ancienne salle capitulaire aux murs décorés de grandes tapisseries. L'une d'entre elles représente une scène de La Vie de la Vierge. Il s’agit de tapisseries d’Aubusson du XVIIe siècle dont le décor est d’inspiration flamande. Les autres, datant du début du XVIIe siècle, ont pour thème Jérusalem délivrée et plus particulièrement des épisodes de la vie de Godefroy de Bouillon qui fut roi de Jérusalem au XIe siècle. On ne peut rêver plus beau cadre pour exposer des santons, fussent-ils signés par des amateurs !


 De Robert Durand nous avons déjà vu comment Vincent et  Mireille l'ont inspiré. Voici ses arlésiennes portant cravate, ruban ou coiffe selon les âges de la vie.
Son meunier, son rémouleur sont attachants, ils ont chacun une expression autant réaliste que vivante.

Fichier hébergé par Archive-Host.com

Fichier hébergé par Archive-Host.com

Fichier hébergé par Archive-Host.com

 
Fichier hébergé par Archive-Host.com

Fichier hébergé par Archive-Host.com


Fichier hébergé par Archive-Host.com

Fichier hébergé par Archive-Host.com

Fichier hébergé par Archive-Host.com
Fichier hébergé par Archive-Host.com
 
Fichier hébergé par Archive-Host.com

Rédigé par Daniel

Publié dans #Arles: Salon International des Santonniers

Repost 0
Commenter cet article