Toujours Oradour ...

Publié le 12 Mai 2006

 

  Voici d'autres échos sur Oradour publiés par des chroniqueurs taurins. Déjà en 2004, les sorties du fier cocardier sont ainsi décrites:

 "L'association castriote Les Manades a réuni un bon plateau de taureaux aux comportements très divers parmi lesquels Vidourlen de Mermoux et Voltigeur de Vitou ont été les plus pétillants, les plus intéressants". "Voltigeur (Vitou). - Généreux, raseté au début sur ses déplacements, il s'envoie franchement derrière les hommes et c'est alors une succession de coups de barrières (7 "Carmen") dont un magnifique et puissant sur Ruiz. Par contre arrêté, les clients sont moins nombreux. Il rentre sa 2e ficelle. Retour en musique et applaudissements."

l'an dernier en 2005, le 15 avril :"De superbe présentation, Oradour (Vitou, 7 "Carmen" et rentrée) impose aussi ses longues cornes effilées. Peu raseté à son avantage au début, on comprend vite que sur les rasets où il sent l'homme à sa portée, l'arrivée se termine de façon spectaculaire. Une douzaine d'actions principalement sur les gauchers dont une où Fadli se fait transpercer la chaussure. Un final brillant et prometteur. "

Et toujours en 2005, le 12 juin : "Oradour, sans discussion possible, s'adjuge le premier prix du 11e Trophée des commerçants. Puissant sur le raset, brutal à la planche, il impose le respect. Les hommes, sous l'impulsion de Galibert, s'enhardissent et c'est alors un festival d'action toutes époustouflantes qui se succèdent. Il rentre ses ficelles ovationné après avoir entendu une farandole de "Carmen". "

Gardians triant les taureaux, pièce unique de Roger Jouve, salon des santonniers Arles 2005, .

 

Rédigé par Daniel

Publié dans #C'est la fête au village - 2006- 2007

Repost 0
Commenter cet article