Chemin des crèches de Beaulieu.

Publié le 10 Janvier 2009



La mode est aux marchés de Noël. Ici, entre Nîmes et Montpellier il y en a pratiquement partout. Initiative sympathique qui permet aux créateurs du cru et aux amateurs de présenter leur production artistique ou divers objets décoratifs au milieu des habituels stands où pots de miel, savons et autres lavandes font la nique aux saucissons, jambons et autres produits de pays. Il faut bien penser à garnir la table des repas de fêtes et emplir de cadeaux la hôte du Père Noël. La mode est aussi aux foires aux santons qui parfois comme à Tarascon, Châteaurenard sont organisés en même temps que les marchés. Noël approchant, il n'est pas un village qui reste sans rien faire. Noël venu, diverses traditions anciennes prennent le raelais avec les pastrages, pastorales et crèches vivantes.
Difficile d'innover, de sortir des sentiers battus, sauf à trouver sa propre voie, à partir de ce qui semble peut-être correspondre à un besoin, une attente. C'est ce qui s'est passé chez nous dimanche dernier autour de la fête des rois et de la crèche vivante que lnotre nouveau curé et les jeunes de la paroisse ont organisé avec bonheur pour la plus grande joie de toutes et tous, jeunes et vieux.

Mais dans notre village de Beaulieu, nous sommes aussi quelques-uns que la crèche et les santons ont fait se rencontrer. Nous avons alors convenu d'aller les uns chez les autres  visiter nos crèches. Ainsi est né il y a 3 ans le premier chemin des crèches. Nous l'avons fait sans tambours ni trompettes. Cette année nous avons voulu élargir cette journée de rencontre en invitant les gens du village ou d'ailleurs que cela pouvait intéresser, à se joindre à nous. Nous avons fait en quelque sorte une opération crèche ouverte. C'était le dimanche d'après Noël, le 28 décembre dernier. Nous ne nous attendions certes pas à  voir défiler la foule des grands jours. Mais, à notre grande surprise nous avons vu tout l'après-midi des petits groupes franchir nos portes d'entrée grandes ouvertes à qui voulait bien venir chez nous. C'est pas moins de 60 personnes qui ainsi ont parcouru notre petit  chemin des crèches. La crèche de l'église, et proches d'elle, celles de Liliane et Daniel, place de la Mairie. Et aussi celle de MariJo et Maurice, celle de Jacques et Marie Paule. Gens d'ici et des villages voisins, venus en famille ou entre amis, tous et toutes ont fait un peu comme nos santons, ils sont venus sur place voir comment nous avions fait naître ce divin enfant dans nos maisons et lui rendre hommage. Une belle occasion en fait d'échange chaleureux, convivial, en toute simplicité. Au plaisir de voir des crèches, avec chacune sa particularité, s'ajoute celui de la rencontre, sans autre but que celui de partager  la seule joie de Noël. Une joie sincère et profonde. C'est sûr, vu ce succès modeste mais enthousiasmant, l'an prochain on va s'organiser pour faire mieux, inviter d'autres personnes à ne pas hésiter à ouvrir leurs portes, mieux flécher le chemin, l'animer pour inciter les gens à partir à la découverte de ces santons de nos crèches qui, comme l'a si joliment dit le poète Elzéard Rougier, sont des fleurs que l'on cueille en hiver.

Fichier hébergé par Archive-Host.com

Fichier hébergé par Archive-Host.com
Fichier hébergé par Archive-Host.com

Liliane et Claude devant leur crèche familiale.

Rédigé par Daniel

Publié dans #chemin des crèches de Beaulieu

Repost 0
Commenter cet article

chicouloun 10/01/2009 11:50

Très belle et bonne idée !Surtout que l'an prochain , je ferais parti du jury du concours de crèches de ma ville!

Daniel 13/01/2009 14:07


Bonjour, oui mais pour l'instant il nous faut trouver d'autre participants !