Calèche pour les Rois Mages à la chapelle de Beaulieu

Publié le 7 Janvier 2009


C'est une petite petite chapelle romane perdue au milieu des pins à l'entrée du village. Jadis la garrigue l'entourait, aujourd'hui villas et lotissements l'encerclent, mais elle a gardé son charme rural et agreste. Notre nouveau curé était surbooké à Noël et avait délégué un prêtre retraité pour célébrer la messe de minuit, mais à 21h30. Il a tenu en échange à nous offrir une fête des Rois des plus solennelles, particulièrement chaleureuse et animée à souhait. Personne ne s'attendait à un tel tintamarre et à autant de recueillement malgré tout le remue ménage créé par les Rois arrivés en procession non avec leur équipage mais sur une calèche d'attelage. Accueillis par le prêtre et l'assistance ils ont animé la cérémonie religieuse qui il est vrai était organisée plus particulièrement à l'intention des jeunes enfants et adolescents. A l'intérieur de la chapelle une crèche vivante attendait le cortège des Rois qui ont déposé leurs présents auprès de l'enfant-Dieu. Des jeunes habillés en bergers, bergères, paysans, paysannes sont venus aussi s'agenouiller devant la sainte famille. Rien ne manquait, on se croyait vraiment à Noël et la chaleur des coeurs suppléait à l'insuffisance du chauffage du lieu plus que sommaire. Finalement le froid ajoutait une note authentique et faisait partie de la fête, rappelant à juste titre l'inconfort de l'étable de Bethléem.

Pas évident d'expliquer en termes simples ce que signifie l'Epiphanie. Notre curé s'en est plutôt bien sorti avec des mots tout simples et quelques expressions populaires bien de chez nous qui font sourire. L'humour aidant, le sermon n'a ennuyé personne et tout le monde a compris que l'Epiphanie était la manifestation du Verbe incarné aux peuples de la terre, que l'encens de Gaspard signifiait la divinité de l'enfant de la crèche, l'or de Melchior la royauté et la myrrhe de Balthazar l'humanité de l'incarnation, donc du passage par la mort. Un bel exemple de célébration associant la fête à la prière, qui a permis aux paroissiens d'apprécier les talents innovants de leur nouveau curé. Il faut dire qu'il était attendu au tournant par plus d'une dévote ! En effet, de mémoire de villageois, l'Epiphanie a toujours été célébrée dans l'église paroissiale, confortablement chauffée qui plus est ! Et quand à la fin de l'office les scouts ont offert la galette des rois à l'assistance, on peut être sûr qu'avec cette jolie fête réunissant jeunes et moins jeunes notre curé a marqué des points et a su gagner l'estime de tous!


Fichier hébergé par Archive-Host.com


Fichier hébergé par Archive-Host.com


Fichier hébergé par Archive-Host.com

Fichier hébergé par Archive-Host.com

Fichier hébergé par Archive-Host.com

Fichier hébergé par Archive-Host.com

Fichier hébergé par Archive-Host.com

Fichier hébergé par Archive-Host.com

Fichier hébergé par Archive-Host.com

Fichier hébergé par Archive-Host.com

Fichier hébergé par Archive-Host.com

Fichier hébergé par Archive-Host.com

Fichier hébergé par Archive-Host.com 


Fichier hébergé par Archive-Host.com

Fichier hébergé par Archive-Host.com

Fichier hébergé par Archive-Host.com



Rédigé par Daniel

Publié dans #Rois Mages

Repost 0
Commenter cet article