Joyeux Noël de la St Etienne

Publié le 26 Décembre 2008

Oui avec un jour de retard, joyeux Noël à vous toutes et tous qui venez ici parcourir mon blog.
La St Etienne était jadis un jour de fête au village, un peu comme le lundi de Pâques, les jeunes se réunissaient autour d'un repas, dansaient au son des premiers tourne-disque et inventaient sans le savoir les premières surprises parties !
Les moins jeunes, pour ne pas dire les vieux, évoquaient à cette occasion le souvenir des Etienne disparus ou vivants et racontaient des anecdotes les concernant. Les Etienne, comme bien d'autres aussi au prénom moins fêté, portaient leur lot d'histoires de fiançailles rompues, de mariages arrangés, d'amours déçus
ou impossibles, de fâcheries familiales et de réconciliations.

Je n'ai pas fait hier de photos de la crèche avec l'enfant-Jésus. C'est donc ce que j'appelle la crèche du 24 décembre que je vous montre. Elle semble finie, pourtant manque l'essentiel. Cette absence lui donne un petit air de mystère. Tout est en place, la vie s'est figée semblant attendre l'instant de la naissance pour se mettre en mouvement. Oui les santons sont figés dans leur attitude et pourtant on voit bien qu'ils sont en pleine activité,
comme les bergers quidescendent des collines avec leur troupeau. Après avoir été réveillés par l'ange ils avertissent en passant les gens du village. Alors les plus
affairés se dépèchent de finir leur travail, d'autres laissent tout en plan pour suivre au plus vite les bergers, cheminer vers la crèche et apporter leur offrande.

Fichier hébergé par Archive-Host.com

Fichier hébergé par Archive-Host.com 



  
            

Rédigé par Daniel

Publié dans #Mes crèches

Repost 0
Commenter cet article

AGRET Jacques 29/12/2008 17:48

Nous habitons Sussargues, tout près de chez vous et serions très heureux de vous présenter notre crèche. Si le coeur vous en dit...À bientôt,Jacques & Xavière Agret 

Daniel 30/12/2008 00:46


Bienvenue chers voisins, oui je viendrai chez vous avec plaisir, je vous envoie un email personnel.