La grande crèche provençale des Saintes Maries De La Mer 2008.

Publié le 9 Novembre 2008

Arlette Bertello est comme son prénom le suggère native d'Arles. De ce pays viennent les plus belles de nos traditions. Pour nous languedociens, passé le Rhône commence la Provence. Venant de Lunel et prenant par Aimargues puis St Laurent D'Aigouzes, c'est passé le petit Rhône à Sylvéréal que commence la Camargue, juste à la sortie du Gard. Et de là soit on monte tout droit vers Arles, soit on prend à droite en direction des Saintes. C'est là que chaque année, depuis 10 ans,  infatigablement Arlette déploye toute son énergie, son talent et surtout sa passion, pour mettre en scène ces créatures qui font encore et toujours rêver les gens de ce pays, jeune et vieux confondus dans une même admiration émue.
Arlette, excusez moi l'expression, c'est un peu "la madone des santons".  Elle déploie une énergie considérable au service de la cause santonnière pour créer des moments forts, faisant revivre à travers décor et personnages du passé tout un monde imaginaire enfoui dans nos mémoires. Si en Camargue les gens ont la "fé di biou", Arlette qui aime les taureaux a surtout et en plus "la fé di santoun". Une foi qui lui fait déplacer non pas les montagnes mais les collines de Provence et les plaines de Camargue ! Toujours à la recherche de nouveaux personnages, d'éléments de décor, sable, terre, pierres, écorces, elle transforme toute cette matière, l'assemble pour faire surgir un paysage peuplé de sentiments, d'émotion par la magie de ses ses santons, sa crèche  et son superbe village provençal qui occupe à lui seul toute une salle d'accueil du centre des congrès des Saintes.
Comme un artisan sur son chantier, elle boulègue, comme on dit chez nous, des kilos pour ne pas dire des tonnes de matériaux plus ou moins hétéroclites qui par le miracle des choses, ou plus précisément de son talent et son acharnement au travail, vont devenir cette merveilleuse évocation de la Provence de jadis avec ses métiers et sa façon de vivre d'autrefois.

Nous avons déjà la Reine d'Arles qui est le symbole même de l'attachement aux traditions et Frédéric Mistral raconte dans ses Mémoires que lors du pélerinage des Saintes les gitans élisent leur Reine. Je ne sais pas ce que font les félibres d'aujourd'hui, mais si l'idée leur venait de venir aux Saintes en ces temps calendaux, je crois bien qu'ils consacreraient, les yeux fermés, Arlette comme Reine du peuple des santons et des santonniers. Certes elle ne modèle pas des santons mais elle travaille l'argile et d'autres matériaux pour faire maisons, étalages et accessoires divers. Il faut voir avec quelles couleurs subtiles et harmonieuses elle peint, décore  les santons bruts, retouchant parfois les autres, s'attachant à exprimer au mieux le travail du modeleur, telles ces scènes exceptionnelles notamment, que lui compose en exclusivité chaque année pour sa crèche des Saintes, cet autre arlésien, santonnier de coeur et de métier, qu'est Henri Vezolles, spécialisé aujourd'hui dans la réalisation de pièces uniques créées dans des argiles de différentes couleurs avec des teintes naturelles.

Arlette a bien voulu me laisser faire des photos du chantier en cours et me présenter ses nouveautés. Elle a fait elle même les maisons qui entourent la place du marché avec leurs arcades typiques de certains villages, comme près de chez nous à Sommières. Et les scènes de marché signées Henri Vézolles sont tout simplement de purs chefs d'oeuvre, du jamais vu. Et que dire du soin avec lequel Arlette a choisi pour les peindre, couleurs et motifs.
Voilà une exposition qui fait honneur aux traditions. Quand on sait que nos deux artistes s'impliquent aussi dans la réalisation du Salon International des Santonniers d'Arles, la plus grande manifestation santonnière qui soit, alors on peut dire qu'Arles mérite bien et de loin le titre de capitale des santons, même si pour l'essentiel leur fabrication se fait ailleurs entre Aubagne et Marseille. Bien sûr il y a les foires aux santons et celle de Marseille est des plus connues, mais il s'agit là somme toute de commerce qui ne donne pas à l'art santonnier le rang qui doit lui revenir.

L'exposition de la grande crèche provençale  des Saintes Maries de La Mer est ouverte gratuitement au public  à partir du  vendredi 29 novembre 2008, jusqu'au dimanche 8 février 2009. Visite les samedis et dimanche de 10 hà 12h et de 14h à 17h et pour les autres jours demander les horaires au 04 90 97 87 60 . A découvrir sans hésiter, vaut le déplacement et bien plus encore.

Pour voir le diaporama, cliquer sur l'image :
 
Fichier hébergé par Archive-Host.com

Rédigé par Daniel

Publié dans #la grande crèche des Saintes Maries De La Mer

Repost 0
Commenter cet article

Cécile Clémente 08/02/2009 17:43

Dimanche dernier je suis allée spécialement aux Saintes pour voir la crèche d'Arlette Bertello que mes clients m'avaient vantée. Je n'ai pas été déçue! J'ai rarement vu de crèche aussi belle, bien composée, avec de beaux santons. J'ai eu l'occasion de discuter quelques instant avec Madame Bertello et je suis ravie d'avoir fait la connaissance de quelqu'un aussi talentueux et passionné. Bravo     Cécile Clémente, santonnière à Monteux (84)

Daniel 04/03/2009 16:35


Oui cette crèche vaut largement le déplacement et quand c'est une santonnière qui vient la visiter c'est encore plus valorisant.


marie christine 16/11/2008 13:26

J'en reste sans voix !!!! ces santons sont d'un réalisme !!!!!Merci pour ce reportage

LUCQUIAUD 13/11/2008 18:35

Il y a un bon moment que je n'étais plus passé par là ...Quel excellent article en Hommage au talent de la sublime Arlette...Oui ça doit valoir le déplacement ! ...Magnifique cette assemblée du peuple des santons dans cette merveilleuse fresque en relief qui nous chante la Provence et la Noël !...Bien amicalement Farfadet 

henri 11/11/2008 21:49

C'est vraiment extraordinaire de voir ce chantier, on imagine pas en voyant cette crèche terminé tout ce que cela implique derrière. rien qu'a voir les piles de cartons .....Tu t'es surement délecté d'approcher toutes ces créations de Vézolles de très près, ainsi donc c'est Arlette qui peint elle même des créations uniques réalisées par Vézolles, le résultat est sincèrement superbe! Je suppose en plus qu'elle n'utilise pas toute ses pièces chaque année. C'est vraiment une collection de santons unique .Comme chaque anée je ne manquerai pas d'aller y faire un tour .

alysiane 09/11/2008 19:20

Encore mille fois MERCI Daniel de nous montrer ces images aussi belles que rares (car voir Arlette de visu en chair et en os au milieu juchée sur son village, c'est pas banal....)Il me tarde de la voir finie! Comment peut on la féliciter? A t elle un site ?

Daniel 09/11/2008 22:52


Non, elle n'a pas de site, pas le temps avec tout le travil que lui donne la préparation de la crèche, mais elle vient parfois sur mon blog et verra alors ton message, de toute façon je lui en
ferai part  quand je reviendrai voir sa crèches finie.