Les bergers

Publié le 5 Avril 2006

Dans le village, les bergers étaient des personnages à part,  différents des paysans et autres habitants. Conduire un troupeau, en confier la garde à son chien, passer sa journée dans la campagne, voilà qui inspire le respect et la crainte. Enfant, les bergers du village me paraissaient des personnages irréels. J'en avais un peu peur. Ils exerçaient non pas un métier mais une sorte de mission hors du commun, fascinante, presque sacrée.

Dans ma crèche bergers et moutons tiennent les premiers rôles, occupent les premières places, comme ces deux bergers de Paul Fouque protégeant un agneau sous leur bras, pour lesquels j'ai une tendresse particulière. J'aime ces moutons de Paul Fouque, leur robe laineuse, épaisse, leur regard particulièrement émouvant. Je crois que Paul Fouque sera reconnu dans l'histoire provençale comme un très grand santonnier qui savait sculpter de belles figurines avec beaucoup de réalisme et d'élégance mais sans excès ni recherche du "joli". Son style a la fraicheur des choses simples. Il donne parfois un air un peu gauche à ses personnages, avec une touche de naïveté, comme l'exige le santon pour se différencier de la statue académique aux formes trop épurées, trop bien léchées pour être vraies. Voilà je crois un très grand santonnier que j'ai eu la chance de surprendre en plein travail lors de visites à son atelier d'Aix.

Rédigé par Daniel

Publié dans #Bergers et troupeaux

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

alysiane 08/04/2006 16:45

 Jai une photo du  vrai Berger de Lucéram qui amene toujours les moutons le soir de Noël  tout la haut vers la chapelle.
 Si par hasard ça t'intéresse  dis  moi comment te l'envoyer.

Daniel 09/04/2006 10:04

Oui bien sûr !  à cette adresse  email : davidier@yahoo.frmerci je la publieari avec plaisir.