Retour sur Mickaël Matray vainqueur 2008 de la Cocarde d'Or.

Publié le 12 Septembre 2008

J'arrête la publication des photos de la fête de Beaulieu

Septembre est bien entamé, l'été s'achève et avec mon reportage sur la journée à l'ancienne j'arrête la publication des photos de la fête de Beaulieu. J'en ai plein d'autres en réserve pourtant qui intéressent avant tout les personnes concernées, les habitants du village qui ne viennent pas forcément les voir ici. C'est pourquoi avec les autres photographes amateurs du village, je pense que nous allons faire comme l'an dernier une exposition un prochain samedi, place du marché.

Retour aux santons et aux taureaux

Ainsi vont les choses et il est temps de revenir aux santons avec le calendrier des foires qui se met en place, et aux taureaux avec la saison des courses qui se pousuit après avoir culminé en août avec les fêtes votives. La grande finale du trophée taurin approche. Cette année elle se tiendra dans les arènes de Nîmes le 12 octobre. Il est donc temps aussi de revenir aux taureaux.

Coup de chapeau à Mickaël Matray

Difficile cependant de reprendre le chemin de la bouvine estivale sans évoquer le parcours du raseteur Mickaël Matray au moment où sa route croise l'adversité. Il a dû, suite à un funeste concours de circonstances, laisser au vestiaire sa tenue blanche et septembre a vu son nom disparaître, provisoirement je le souhaite, des colonnes du classement au Trophée des As où il caracolait fièrement en 3ème position. Il est encore temps de revenir sur sa victoire de l'été, la Cocarde D'or, à Arles lors de ce premier lundi glorieux de juillet. J'ai souvent présenté ici des images de Mickaël Matray en action dans les arènes face aux taureaux. J'apprécie son talent et sa prestance. Face au taureau, il a grande et fière allure, il est vaillant, courageux, fonceur, il n'a pas peur. Déterminé, il aime le combat. Il fait souvent de beaux rasets. Sa gestuelle est naturellement élégante. Son absence momentanée pour des raisons que je n'ai pas envie d'évoquer, en peine plus d'un. Il va nous manquer beaucoup. J'espère qu'il reviendra le moment venu. En attendant, j'ai envie de vous faire parcourir l'album  d'images des dernières courses où je l'ai vu raseter avec retour sur  son triomphe arlésien.


Fichier hébergé par Archive-Host.com Et d'abord hommage aux taureaux, plus précisément à Candelo de Guillerme, sorti premier il sera aussi le premier de la course car pour la troisième fois il est désigné comme meilleur taureau.

Fichier hébergé par Archive-Host.com

Fichier hébergé par Archive-Host.com
Vient ensuite Figaret du Ternen. Matray va lui couper sa cocarde.

Fichier hébergé par Archive-Host.com  Figaret sur Matray.


Fichier hébergé par Archive-Host.com

Raset de Matray sur Gaucelm, de la manade Nicollin. Gaucelm sorti 3ème, à qui Matray décrochera la 1ère ficelle. Mais à ce moment-là rien n'est encore joué.
 
Fichier hébergé par Archive-Host.com
Matray croyait bien avoir la deuxième ficelle de Gaucelm, le public aussi, mais le juge de piste l'a vu autrement. La tension est forte en piste.


Fichier hébergé par Archive-Host.com
A l'entracte, rien n'est encore joué, Matray avec 3 points est derrière Moutet qui cumule 5 points.

Fichier hébergé par Archive-Host.com

Après l'entacte, Matray va s'affirmer en enlevant la cocarde et les deux ficelles à Némo de la manade fabre Mailhan. On le voit ici en pleine action poser son crochet sur la ficelle de Némo .

Fichier hébergé par Archive-Host.com
Villard se lance vers Nemo.  Matray derrière lui  est prêt à s'élancer.


Fichier hébergé par Archive-Host.com
Matray sur Nemo.

Fichier hébergé par Archive-Host.com
Matray sur Michou des Baumelles qui n'est pas en grande forme.

Fichier hébergé par Archive-Host.com
Joli coup de barrière de Tabarly (manade Bon) sur Matray.

Fichier hébergé par Archive-Host.com
Autre coup de barrière de Tabarly sur Matray qui lui a pris la cocarde et le premier gland. A cette heure, Matray a déjà gagné.

 Fichier hébergé par Archive-Host.com
Quand sort Figaro de Margé, les jeux sont faits. Pourtant matray va couper la cocarde Figaro et lui prendre son premier gland.

Fichier hébergé par Archive-Host.com
Sourire pour une victoire annoncée.

Fichier hébergé par Archive-Host.com

Matray sur Figaro.

Fichier hébergé par Archive-Host.com
Matray saute après un raset sur Figaro. Il sera présent et travaillera sans faille jusqu'au bout.
Au final il est vainqueur avec 13 points.
Moutet est second avec 5 points, suivi de Martin Cocher.
Auzolle est 4ème et reçoit le prix des arlésiens.


Fichier hébergé par Archive-Host.com
A l'heure d ela remise des prix.

Fichier hébergé par Archive-Host.com

Fichier hébergé par Archive-Host.com


Fichier hébergé par Archive-Host.com
Tour d'honneur dans les arènes avec la Reine et le Maire d'Arles.

Fichier hébergé par Archive-Host.comLe
vainqueur de la 77ème cocarde d'Or à la sortie des arènes.

Rédigé par Daniel

Publié dans #Taureaux et raseteurs saison 2008

Repost 0
Commenter cet article