Arles : Aigon Georgie, Annibaldi Bruno, Cécile Clémente.

Publié le 12 Avril 2008

Voilà des santonniers qui méritent qu'on s'intéresse à leur travail. Aigon Georgie de Marseille était présente au salon d'Arles cet hiver. Je sais presque rien de cette santonnière que je connais mal et qui est pourtant présente à la foire de Marseille où elle exerce son activité. Hormis l'atelier Carbonel et celui plus modeste de la montée des Accoules, il n'y a pas à ma connaissance d'autres santonniers auxquels on peut rendre visite facilement sans rendez-vous précis. Dommage que le santon ne soit pas davantage mis en valeur à Marseille tant par les professionnels que les associations ou organismes culturels officiels. Pas évident en tout cas de trouver des informations sur un éventuel circuit des santonniers marseillais.

Fichier hébergé par Archive-Host.com

Fichier hébergé par Archive-Host.com

Annibaldi Bruno crée des silhouettes élancées avec une prédilection pour les arlésiennes.  Ses personnages  évoquent  plus des figurines que des  santons. Cette scène pastorale ne manque pas de surprendre. Une approche différente, assez inhabituelle et un regard neuf sur ce sujet.

Fichier hébergé par Archive-Host.com


Fichier hébergé par Archive-Host.com


Fichier hébergé par Archive-Host.comFichier hébergé par Archive-Host.com


Fichier hébergé par Archive-Host.com


Les santons de Cécile Clémente sont très différents, plus conformes à la tradition, comme cette scène de la récolte des olives. Mais j'ai fait peu de photos, toujours difficiles à réaliser avec la vitre qui fait écran.

 
Fichier hébergé par Archive-Host.com


Fichier hébergé par Archive-Host.com


Fichier hébergé par Archive-Host.com


Fichier hébergé par Archive-Host.com


Rédigé par Daniel

Publié dans #Arles: Salon International des Santonniers

Repost 0
Commenter cet article

d.didier 13/04/2008 19:04

tres beau ces sujets du bruno anibaldi ; les couleurs , les statures . si il a un atelier , j'irai revoir tt ça avec plaisir à Sausset.;-)@micalementd.didier