Retour sur Arles

Publié le 11 Mars 2008

Quand on aime autant les traditions provençales que camarguaises, forcément Arles est le carrefour incontournable. Dimanche prochain, pour les Rameaux, dans les arènes les taureaux ont rendez-vous pour une grande course à la cocarde avec la première sortie de Montvert du Brestalou. A Lunel, encore plus près de chez nous, une grande course est  annoncée aussi avec Mathis de Lautier et Michou des Baumelles. A Lunel où la presse locale nous apprend que Camarina, biou d'or 2007 ne viendra pas courir cette année. Il semble bien que le manadier de ce seigneur de Provence boude les arènes languedociennes et leur préfère les provençales. Quittant le chemin des rivalités cocardières, à Arles, celui des arènes d'Arles passe par celui des santons. Forcément là aussi. L'atelier d'Henri Vézolles en effet est juste en face les arènes, impossible de ne pas le voir comme il est difficile de ne pas penser aux santons quand on passe devant St Trophime.
Retour donc à St Trophime et au salon de cet hiver pour reprendre la visite interrompue par celle de la crèche des Saintes sur laquelle j'ai pris tant de plaisir à m'attarder. Mais il reste pas mal de merveilles à découvrir encore en parcourant les pages de mon album d'images du 50ème anniversaire du salon et en particulier cette scène du dépiquage du blé, une pièce unique signée Roger Jouve.



Fichier hébergé par Archive-Host.com


Fichier hébergé par Archive-Host.com


Fichier hébergé par Archive-Host.com



Fichier hébergé par Archive-Host.com


Fichier hébergé par Archive-Host.com



Fichier hébergé par Archive-Host.com
 


Rédigé par Daniel

Publié dans #Arles: Salon International des Santonniers

Repost 0
Commenter cet article