La grande crèche des Saintes Maries De La Mer.

Publié le 10 Février 2008

S'il est une crèche qu'il faut voir, c'est bien cela. Elle mérite le déplacement.  Habitant pas très loin,  il me faut  guère plus d'une petite heure pour y aller. Mais quand bien même il en faudrait plus, cela vaut vraiment  la peine de venir, vous ne serez pas déçus.  Mais ça sera pour l'an prochain.  En effet l'expo  a fermé ses portes le 11 février. Elle a lieu au palais des congrès situé en front de mer à l'entrée de la ville, facile à trouver et  il y a juste à côté le grand parking des arènes. Si la ville des Saintes Maries est surtout célèbre pour le culte voué à celles qui portent son nom, ele l'est aussi pour un autre culte, celui porté aux taureaux et aux chevaux qui vivent en liberté sur ses terres. La course camarguaise est née ici, patrie de taureaux célèbres  et le plus illustre de ses manadiers était le Marquis de Baroncelli. Mais il ne faut pas perdre de vue que la Camargue va Des Saintes à Arles où les santons pendant au moins un mois disputent la vedette aux taureaux et aux chevaux.
C'est donc tout naturel qu'une grande crèche  dans la plus pure des traditions provençales  soit présente aux saintes. Elle attire la foule chaque année plus nombreus en ces mois d'hiver où taureaux et raseteurs se reposent.

Les photos  qui suivent permettent de montrer  cette réalisation sans pouvoir en rendre compte vraiment. Il faudrait d'abord pour cela un photographe autrement plus talentueux que je ne le suis, et surtout il faudrait passer des heures et des heures pour trouver les meilleurs angles de vue, les bons éclairages et tous les réglages qui vont avec tant il y a de choses à voir, de détails à capter. L'ensemble se présente comme la reconstitution fidèle de la vie rurale d'autrefois qui se déroule sous nos yeux au rythme des quatre saisons.
J'ai pourtant eu la chance de pouvoir pendant une après-midi entière faire photos sur photos, grâce à l'accueil chaleureux et amical d'Arlette Bertello qui passe des jours et des heures à réaliser cette crèche hors normes, qui assure à elle seule l'accueil des visiteurs pendant toute la durée de l'exposition, et qui le reste de l'année travaille à la préparation de l'édition prochaine, à la présentation de scènes nouvelles et à la recherche de santons que bien souvent elle peind elle-même. Un grand merci pour cet exceptionnel moment de bonheur au pays des santons.



Fichier hébergé par Archive-Host.com


Fichier hébergé par Archive-Host.com


Fichier hébergé par Archive-Host.com


Fichier hébergé par Archive-Host.com


Fichier hébergé par Archive-Host.com


Fichier hébergé par Archive-Host.com


Fichier hébergé par Archive-Host.com





Fichier hébergé par Archive-Host.com


Fichier hébergé par Archive-Host.com


Fichier hébergé par Archive-Host.com



Fichier hébergé par Archive-Host.com


Fichier hébergé par Archive-Host.com


Fichier hébergé par Archive-Host.com


Fichier hébergé par Archive-Host.com


Fichier hébergé par Archive-Host.com


Fichier hébergé par Archive-Host.com



Fichier hébergé par Archive-Host.com


Fichier hébergé par Archive-Host.com


Fichier hébergé par Archive-Host.com


Fichier hébergé par Archive-Host.com

A suivre...

Rédigé par Daniel

Publié dans #la grande crèche des Saintes Maries De La Mer

Repost 0
Commenter cet article

henri 11/02/2008 21:47

Suite à notre conversation , je les trouve bien tes photos, c'est vrai que c'est difficile les photos de crèches mais ça nous donne quand même une idée de la splendide réalisation des Saintes.Courage bientôt tu serras le photographe le + célèbre des crèches provençale.Amitiés

jacques lapierre 11/02/2008 18:04

merci daniel pour ces superbes photos nous permettant, à nous autres languedociens expatriés au dessus du 45° parallèle, d'admirer de si belles crèches aucune faute de goût, que des maitres santonniers, carbonnel, gayraud, de marrans ...suberbement mis en scène: un règal !!!