Arles : la crèche de N. Dame de La Major (suite)

Publié le 28 Janvier 2008

La crèche de N. Dame de La Major est l'exemple même de ce que doit être une crèche provençale. La scène de la Nativité, on l'a vu, est traitée comme l'événement essentiel. L'ange apparaît aux bergers dans les collines des Alpilles et plus bas, dans la plaine de la Crau depuis une bergerie se forme un grand troupeau en direction de l'étable de la Nativité. Les bergers de Bethléem prennent les traits de ceux du pays arlésien.


Fichier hébergé par Archive-Host.com



Fichier hébergé par Archive-Host.com


Fichier hébergé par Archive-Host.com

Dans le village, la boutique du santonnier avec Paul Fouque au travail.

Fichier hébergé par Archive-Host.com

La sortie de lécole.

Fichier hébergé par Archive-Host.com

L'auberge "Au grand Sant Jorge"

Fichier hébergé par Archive-Host.com

Frédéric Mistral devant sa maison de Maillane, reproduite ici à l'identique, avec le souci du détail. L'intérieur est meublé. On peut le découvrir avec tous ses détails en enlevant un mur de côté.

Fichier hébergé par Archive-Host.com


Fichier hébergé par Archive-Host.com


Fichier hébergé par Archive-Host.com

On retrouve dans la crèche toutes les activités et les métiers traditionnels. Les rues sont peuplées de nombreux personnages, ils passent devant les boutiques et les étals mais ils se dirigent tous vers la crèche même si certains semblent s'attarder ici ou là. Voilà des habitants qui malgré leurs occupations donnent tous l'impression d' être concernés par la naissance de Jésus. Voilà une crèche véritable qui a du sens et qui sait mettre en valeur les particularités et la sensibilité propres au pays arlaten. Un exemple à suivre.


Fichier hébergé par Archive-Host.com

Fichier hébergé par Archive-Host.com

Fichier hébergé par Archive-Host.com

Fichier hébergé par Archive-Host.com




Rédigé par Daniel

Publié dans #Arles: Salon International des Santonniers

Repost 0
Commenter cet article

d.didier 08/02/2008 23:06

tres beau travail !puisqu'on s' amuse à reconnaitre les santouns , les 5 ou 6 modeles dans la vitrine du santonnier de paul Fouque sont des santons puce "Didier";-)

Hieronymus 31/01/2008 18:16

L'Arlesienne au parapluie est de Elisabeth et Bernard Fontanille.

Daniel 01/02/2008 18:53

Bonjour Hiero et merci pour cette précision.

DEPO Francette 31/01/2008 08:48

Un vrai bonheur de pouvoir contempler cette crèche, quelle authenticité, quelle richesse de détails et de sens!! Une des plus belles que j'ai jamai vue!!  Et des nouveautés aussi, la maison de Mistral, le square où les enfants jouent...Bref un grand bravo à tous ceux qui l'ont réalisée!De quelle taille sont les santons? De qui sont les enfants? Pourrait on avoir d'autres photos  pour pouvoir mieux l'apprécier soit sur ton blog, soit par mon mail perso??  (je suis en train de rassembler beaucoup de documentation pour faire un livre plus tard).

Daniel 01/02/2008 18:53

C'est Philippe Feret qui fait la crèche, réalise maisons et décor et installe le tout en surveillant le moindre détail.Les santons sont en moyenne de 8 à 13 cm. Parmi les santons-enfants je reconnais ceux  de Sylvie de Marans, Canut.Oui bien sûr j'ai encore d'autres photos, je peux t'en envoyer par emailamitiés.

jacques lapierre 30/01/2008 18:35

bonsoir danielencore une fois un superbe reportageeffectivement la scène de Mistral est de R Jouve hormis l'arlèsienne au parapluie dont je ne peux identifier le créateur , la scène de transhumance est superbe amitiés jacques

Daniel 01/02/2008 18:56

Oui, il s'agit à mon avis de la plus belle des crèches d'église que j'ai vues cette année.  Tout est harmonieux, l'ensemble respire l'authenticité. Une vraie crèche provençale traditionnelle.amitiés.

Chicouloun 30/01/2008 08:12

La maison de Maillane et le groupe de Frédéric Mistral ....une pure merveille !De qui sont-ils ? Le sais-tu ?

Daniel 30/01/2008 10:14

Bonjour,La maison ( avec la décoration intérieure) est de Philippe Féret qui a fait la plupart des maisons de la crèche.Mistral est de Roger Jouve ainsi que, je crois, les deux arlésiennes de droite et aussi à droite Daudet. amitiés.