Du 50ème Salon International des Santonniers , à l'église de Beaulieu.

Publié le 19 Janvier 2008

Toujours à la chapelle Ste Anne, la suite de la visite en images.
Surprise en découvrant ces personnages de crèche d'église
en plâtre, venant de Lithuanie. Les Rois Mages sont la réplique exacte de ceux que l'on peut admirer dans la crèche de l'église de notre village, sauf leur taille légèrement différente et leur peinture assez récente.


Fichier hébergé par Archive-Host.com

Fichier hébergé par Archive-Host.com

Fichier hébergé par Archive-Host.com


Les RoisMages de la crèche de l'église de notre village. De taille plus grande, plus anciens, du XIXème siècle, décorés avec beaucoup de soin, ils ont une riche expression. Cet exemple tend à prouver que les modèles de base de santons anciens, d'église ou non, ont beaucoup circulé, ont été copiés au grè des circonstances et des situations dans des conditions difficiles à connaître. Le concept moderne de traçabilité appliqué actuellement aux marchandises qui circulent était totalement ignoré alors !


Fichier hébergé par Archive-Host.com

Fichier hébergé par Archive-Host.com

Fichier hébergé par Archive-Host.com

Fichier hébergé par Archive-Host.com

La crèche de l'église de beaulieu, notre village, dans sa version 2007. Je me rends compte que je ne l'avais pas encore présenté ici cette année. Il y a pourtant de nouveaux santons, ce qui nous a obligé de la modifier, de l'aggrandir devant sur le côté, ce qui lui a donné davantage de profondeur.



Fichier hébergé par Archive-Host.com


Fichier hébergé par Archive-Host.com

Fichier hébergé par Archive-Host.com


Fichier hébergé par Archive-Host.com

Deux anciens santons en plâtre ont fait leur apparition dans la crèche cette année, ainsi que le vigneron portant en offrande une barrique de vin. Pièce unique en terre cuite avec couleurs naturelles, réalisé à l'atelier Fontanille de Pujaut.


Fichier hébergé par Archive-Host.com



Rédigé par Daniel

Publié dans #Arles: Salon International des Santonniers

Repost 0
Commenter cet article

ingrid waltis 15/04/2010 20:14



j'ai lu avec beaucoup d'intérêt les riches informations de votre site que j'ai consulté car je fais une recherche sur l'origine de deux surprenantes petites statues en cire que je détiens, d'une
finesse et d'un réalisme extraordinaire.


Ces sujets ne sont pas peints mais dans la teinte d'origine de la cire d'un gris un peu ambré .Ils sont vêtus de façon très rustique comme des paysans au travail .


Je suppose qu'ils datent du 19ème siècle. Se pourrait-il qu'ils aient été exécutés par des religieuses de Nice comme qq me l'avait dit? Vous évoquez les santons fait par des carmélites mais dans
ma recherche d'images je n'ai rien vu de semblable.


Je peux vous communiquer des clichés de ces sujets et si vous accepti de me donner des informations à leur sujet , j'en serais très heureuse. Par avance je vous en remercie.


En tous les cas bravo pour l'interêt de votre site et la belle musique qui accompagne sa visite!


cordialement, I. WALTIS



Daniel 20/05/2010 10:02



Mille excuses pour le retard mis à vous répondre. En effet les carmélites d'Avignon ont réalisé de nombreux santons habillés d'église en cire. N'hésitez pas à m'envoyer vos photos et je les
transmettrai éventuellement à des amis bien plus compétents que moi en histoire du santon.



jacques lapierre 22/01/2008 18:39

grand merci Mr Vincent pour ce riche commentaire votre culture "santonnière" est tout simplement  stupéfiante toute une crèche Pellegrini s'est vendue récemment sur E Bay par petits bouts jl

Michel Vincent 22/01/2008 02:37

J'essaye de nouveau si la chance est avec moi le message passera. Ce matin, j'ai recommencé à 6 reprises! J'ai même demandé à Magali qui a publié de vos photos sur son blog de me transmettre vos coordonnées. J'ai encore envoyé un message le jour de Noël sans plus de succès. En bref, j'ai été durant des années conservateur d'un musée de la crèche à la frontière belgo-allemande. Dans ce cadre, j'ai publié pas mal de recherches et écrit plusieurs ouvrages sur la crèche . J'ai une formation d'historien et de sculpteur. En 1991 j'ai bénéficié d'une bourse de la fondation Darchis de Rome. J'ai consacré plusieurs mois à l'étude de la crèche en Italie. Je fais normalement partie du conseil de la Un-Foe-Prae et suis membre fondateur de l'Association belge des Amis de la Crèche. J'ai écrit en 2000 pour une exposition en collaboration avec les Toscans de Liège et le Musée d'Art religieux et d'Art mosan une plaquette de 16 pages sur les figuristes toscans au Pays de Liège. L'étude a été publiée également dans la revue de l'Association italienne. Cela vous apprendra peu sur la Provence, cependant les mécanismes migratoires, la formation des compagnies dans lesquelles chaque artisan avait une tâche bien déterminée à effectuer reste la même partout. Jean Doucet, ancien conservateur du musée de Blain avait commencé des recherches pour la région nantaise. Il est arrivé à des constatations assez similaires. Ce sont les toscans qui sont à l'origine et surtout antérieurs à l'art "saint-sulpicien". Ignaz Raffl sera un des papes de la statuaire religieuse. Il s'installe à Paris en 1857. Il est italien, mais originaire de Merano. Le phénomène remonterait au Concordat avec son appogée sous le Second Empire. Stefanucci, Storia del Presepio,p.330 cite un certain Freddiani aux lendemains de la terreur. Le nom est malheureusement trop courant et le personnage est presqu'impossible à identifier. Les figuristes toscans sont connus en Allemagne dès 1721. Goethe leur a consacré un texte. Il était amateur de plâtres. Je suis remonté à 1830 avec certitude pour Liège.Parmi les grands noms en région liégeoise, Rigali arrive de Londres en 1843 et un compatriote Conti qui importera la tradition de la marionnette (toujours vivace) arrive des Pays-Bas en 1853. Ce dernier travaille comme aide sculpteur. C'est l'année du rétablissement du culte catholique dans ce pays. Il fallait équiper les nouvelles églises. Cela prouve que ces gens voyageaient beaucoup. D'après les statistiques établies par le musée de Coreglia Antelminelli plus d'un millier de personnes étaient sur les routes d'Europe et du monde certaines années. Au sujet d'Emile Pieraccini peu de choses. Il apparaît souvent à l'inventaire des monuments historiques. Certaines crèches sont encore éditées par Bacci à Tours. Concernant la Provence, Aix a connu au moins un figuriste en plâtre, Pierre-Nicolas Santucci qui meurt en 1869. Il est cité par le félibre Charles Martin et repris erronément par Marcel Provence. Régis Bertrand p.86 cite un "Santucy" né à Lammarzo, diocèse de Lucques, installé à Toulon en 1777. L'atelier des Pellegrini est fondé par deux frères, Vespasien et Jean-Auguste sous le Second Empire. La production sera assurée;e par les descendants jusqu'au milieu du siècle passé.Les modèles les plus anciens sont typiquement toscans et varient peu. Les attitudes sont codifiées et puisent leurs sources dans l'art médiéval, période ou l'Eglise est la plus florissante. Il existe deux styles principaux: orientaux et régionaux, en costumes paysans italiens du XVIIIe siècle. Ces sujets suivent les modes et les goûts du clergé. On peut en voir au musée de Château- Gombert. Vers la fin du XIXe siècle, les grands ateliers de santons d'églises habillés de Coder, Galard, Simon n'existaient plus. Seules les carmélites réalisaient encore ce genre de production en cire. Thérèse Neveu crée ses premiers santons vers 1890 et de plus grands destinés aux crèches d'église. Les Pellegrini tente eux aussi d'occuper le marché en "provençalisant" les figurines. C'est le cas, par exemple, de votre berger saluant avec le mouton qui renforce la jambe. Il figure au catalogue de Raffl et est aussi connu en Allemagne. Le meunier de style oriental est une figurine de berger marcottée. Il commémore le thème de l'eucharistie omniprésent dans ce type de crèche et dans l'art français du XIIe siècle et le nom même de Bethléem "la maison du pain". Savez-vous que le joueur de cornemuse repose sur un contresens ou un jeu de mots de l'évangile grec de Luc? Les bergers qui étaient aux champs (agraulountes) arrivent en jouant du pipeau (aulountes). Les Pellegrini copient aussi des modèles de Thérèse Neveu (poissonnière, Margarido). Thérèse Neveu copiera à son tour les sujets bibliques sur des modèles toscans certainement pour respecter toutes ces règles iconographiques que je vous expliquerai en détail si vous le souhaitez. J'ai envoyé une documentation comparative aux Ateliers Thérèse Neveu. J'ignore la législation à cette époque pour les droits d'auteurs en France... Il existe encore des crèches assez complètes des Pellegrini dans les églises de Fontvieille et de Maussane. J'ai trouvé sur une brocante une quinzaine de modèles de 13cm. Asperty a créé des modèles fort similaires, parfois seul un détail change (inversion des bras chez Grasset et Grasseto), la polychromie est plus travaillée. Il existe une crèche mécanique intéressante avec ses santons dans l'église des Mées (04) et une grande et belle crèche dans l'église de Cabanne (13). Les moules avaient été repris par Peyron aux Baux. J'ignore qui les a maintenant.François Blanc et ses fils ont aussi produit des figures en plâtre. Il faudrait vérifier aussi si votre région n'a pas subi l' influence de la statuaire d'Olot en Catalogne, mais c'est un autre chapitre. Voilà très très rapidement ce que l'on peut dire sur les figuristes. J'ai cité à peu près tout de mémoire. Pour de plus amples précisions, je dois consulter mes notes. J'ai pu sauver le fonds du dernier atelier de statuaire liégeois. Si vous souhaitez recevoir des photos, vous avez mon adresse électronique, faites-moi savoir comment je peux vous les envoyer en dehors du blog. Pour être complet, je vous précise que, par passion, je suis aussi santonnier. J'ai encore fait cette année une grande crèche provençale dans mon église paroissiale dont j'ai créé le décor et les santons habillés avec des tissus anciens. Elle reste montée jusque la Chandeleur. J'enchaîne ensuite avec la crèche blanche. Bonne réception, M. Vincent.

jacques lapierre 21/01/2008 18:01

bonsoir danielune fois encore merci pour ce reportage et cette mise en regard des crèches j'avoue ne pas être très fanatiques des crèches "saint sulpiciennes" et être bcp plus sensible au charme et à l'humanité du porteur de tonneau de l'atelier Fontanille (en quelle taille est-il?) je suis également confondu par l'érudition de Monsieur Vincent  et suis interessé par la suite de ses commentaires sur l'atelier Pellegrinibonne soiréejacques

Daniel 21/01/2008 22:34

Bonsoir Jacques.merci pour ce message. Oui j'espère bien que M. Vincent nous en apprendra plus sur la fabrique Pellegrini. Le vigneron au tonneau  fait  30 cm. Les santons "sulpiciens" de la crèche de l'église de Beaulieu sont en plâtre, mais ils sont richement décorés dans de belles nuance de couleur avec une patine ancienne magnifique. Tout cela leur donne une âme. Mais j'aimerai bien sûr compléter la crèche avec des Fontanille, avoir une vendangeuse avec un panier de raisin,  présenter les métiers de la vigne qui était il y a 50 ans l'activité essentielle du village. Aujourd'hui presque tout le vignoble a été arraché et le village est devenu une des banlieues de Montpellier.cordialement.

Michel Vincent 21/01/2008 12:08

Bonjour, Ultime tentative pour vous joindre. Ces modèles répondent à des règles symboliques et iconagraphiques très précises. Les statuettes exposées lors du Salon d'Arles ont une origine allemande. Quant à ceux de la crèche de Beaulieu, on trouve des figures d'E. Pieraccini et des frères Pellegrini, d'origine toscane. L'exode économique de ces figuristes va constituer un des grands phénomènes migratoires en Italie au XIXe siècle. Si vous souhaitez en savoir plus, contactez-moi en dehors du blog. J'ai recommandé votre site à divers amis de la crèche et collectionneurs. Je le parcours depuis plus d'un an sans réussir à vous joindre . Il y pourtant des fois où j'aimerais intervenir. Bien à vous et merci pour ce blog qui est très vivant et intéressant. M.Vincent- Association belge des Amis de la Crèche

Daniel 21/01/2008 22:20

Bonjour et merci pour votre message. Pourquoi ne pas avoir laissé un commentaire plus tôt si vous venez visiter mon blog régulièrement depuis un an ! N'hésitez pas à faire des commentaires sur les sujets qui vous intéressent !cordialement.