La fête de St Geniès, la journée à l'ancienne et la manade Vitou.

Publié le 8 Octobre 2007

  

Dans nos villages, la journée à l'ancienne fait désormais partie du programme de toute fête qui se respecte. A l'ancienne, c'està dire, comme autrefois. On ressort des greniers et débarras habits d'antan et vieilles dentelles. On essaie de retrouver l'espace d'une journée le charme perdu d'un passé qu'on imagine simple, joyeux, sans histoires. On croit revivre ce qui faisait tout le charme de la vie à la campagne au temps des attelages, des charrettes et des chevaux de trait. Ah ce bon vieux temps où l'on savait rire et danser sans sono ni projos, ni dj, ni pétards. Parfois même un accordéon suffisait pour endiabler le bal. La tradition du déjeuner au pré chez le manadier voisin a gardé tout son charme .  Là, les gardians vont trier les taureaux pour les mener au bouaou, enclos sommaire fait de planches brutes fixées sur des piquets, en forme d'arène, où les plus intrépides iront s'essayer à faire des rasets après avoir partagé la saucisse grillée arrosée de quelques bouteilles de vin rosé du pays. Puis le joyeux cortège repart au village pour l'abrivado et l'incontournable apéritif sans lequel il n'y a pas de fête possible.

Je fais vite et résume mal le déroulement des choses, mais les images qui suivent les racontent bien mieux que moi.

Le tri des taureaux à la manade Vitou :

 

 

  Départ des attelages de la manade vers le village de St Geniès situé tout à côté :
 


Abrivado à St geniès.  

 

 

 

Et un grand merci à Claude pour ces videos réalisées par un de ses amis.

 

Rédigé par Daniel

Publié dans #C'est la fête au village - 2006- 2007

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article