Le mystère du tableau de la tombe de Ste Marthe à Tarascon. (suite 2)

Publié le 10 Juin 2007


A regarder dans son ensemble le tableau de la Vierge  à l'Enfant, on constate que la Vierge entourée d'angelots a pour trône un croissant de lune. Cela porte à croire qu'il s'agit bien d'un portrait de la Vierge et non de Sainte Marthe. On voit sous le tableau une partie de la tombe de ste Marthe encadrée de deux sculptures dont l'une doit certainement sa décapitation aux révolutionnaires locaux qui semble -t'il ont davantage respecté l'évèque placé à gauche. Si un tarasconais par hasard lit ses lignes et veut bien laisser un commentaire mettant fin à notre incertitude... A suivre, d'autres tableaux de la collégiale méritent qu'on les voit...

Fichier hébergé par Archive-Host.com

Rédigé par Daniel

Publié dans #lou santonejaire

Repost 0
Commenter cet article

anonyme 10/12/2015 18:45

Vous pouvez vous référer au livre de l'Apocalypse , chapitre 12, verset 1 : " Un grand signe apparut dans le ciel : une Femme, ayant le soleil pour manteau, la lune sous les pieds, et sur la tête une couronne de douze étoiles. " Il s'agit de la description que l'Eglise catholique attribue à Marie, reflet de la lumière de son Fils, du "sol invictus ", ou "Lumière des nations ", Marie est aussi figure de l'Eglise...Bref: ce tableau figure bien la Mère de Jésus, le fait qu'elle soit assise sur le croissant est une vue d'artiste!
Et puis, :), Marthe ne s'asseoit guère, car elle est très occupée à servir le Seigneur ; c'est sa soeur, Marie, qui s'asseoit aux pieds du Seigneur et provoque l'énervement de Marthe ! Jésus lui répond : "Marthe ! Marthe ! Tu t'agites pour peu de choses, une seule est nécessaire : c'est Marie qui a choisi la meilleure part." Evangile de st Luc, chapitre 10, versets 40 à 42.
Si cela peut vous aider...