A Beaulieu, l'enfant de la crèche est né avec un peu avant minuit.

Publié le 25 Décembre 2016

Oui, chez nous, à Beaulieu, dans l'église de ce petit village au Nord Est de l'Hérault, tout près du Gard, qui penche vers la Camargue, l'enfant de la crèche est né ce 24 décembre quand 18 heures venait à peine de sonner en face au clocher de la mairie. Comme chaque fois à Noël il est né cérémonieusement porté en cortège par le prêtre précédé des enfants de choeur au son du "Il est né le divin enfant". Comme chaque fois, l'église était pleine à craquer, les enfants, c'était leur messe, installés près de l'autel, assis par terre sur des tapis. Comme chaque fois un grand moment d'émotion et de recueillement a parcouru la nef quand le prêtre a lu dans l'évangile de Luc le récit de la naissance de Jésus, cet évènement fondateur d'une humanité nouvelle, à laquelle nos modes de pensée et de vie d'aujourd'hui ne sont pas étrangers malgré les aléas de l'Histoire et l'évolution de la société.

La crèche n'est rien d'autre que la représentation de cette naissance dans la mangeoire des animaux d'une étable avec tout ce que la tradition a depuis apporté, notamment en Provence où aux bergers bibliques alertés par l'ange et venus adorer Jésus, s'ajoute tout un peuple en route vers la crèche pour lui aussi prier et offrir des présents.

C'est ce texte tiré de l'Evangile de Luc 2, 1-14 dont s'inspirent encore nos crèches, enrichies par les apports de la tradition religieuse chrétienne et provençale.
En ces jours-là, parut un édit de l'empereur Auguste, ordonnant de recenser toute la terre —ce premier recensement eut lieu lorsque Quirinius était gouverneur de Syrie.— Et chacun allait se faire inscrire dans sa ville d'origine.
Joseph, lui aussi, quitta la ville de Nazareth en Galilée, pour monter en Judée, à la ville de David appelée Bethléem, car il était de la maison et de la descendance de David. Il venait se faire inscrire avec Marie, son épouse, qui était enceinte.
Or, pendant qu'ils étaient là, arrivèrent les jours où elle devait enfanter. Et elle mit au monde son fils premier-né; elle l'emmaillota et le coucha dans une mangeoire, car il n'y avait pas de place pour eux dans la salle commune.
Dans les environs se trouvaient des bergers qui passaient la nuit dans les champs pour garder leurs troupeaux. L'ange du Seigneur s'approcha, et la gloire du Seigneur les enveloppa de sa lumière. Ils furent saisis d'une grande crainte, mais l'ange leur dit: «Ne craignez pas, car voici que je viens vous annoncer une bonne nouvelle, une grande joie pour tout le peuple : Aujourd'hui vous est né un Sauveur, dans la ville de David. Il est le Messie, le Seigneur. Et voilà le signe qui vous est donné: vous trouverez un nouveau-né emmailloté et couché dans une mangeoire.»
Et soudain, il y eut avec l'ange une troupe céleste innombrable, qui louait Dieu en disant: «Gloire à Dieu au plus haut des cieux, et paix sur la terre aux hommes qu'il aime.»

Evangèli segound Sant Lu 2, 1-14 (traduction de la nouvelle liturgie réalisée par la Commission pour la Langue d'Oc à l'Eglise).

S'anè trouva, en aquéli jour d'aqui, que pareiguè un edit de Cesar Aguste, pèr lou denoumbramen de
touto la terro. Aquéu proumié recensamen se fagué gaire avans que Quirinus venguèsse gouvernour de Sirìo.
E tóuti anavon se faire iscriéure, cadun dins soun endré.
Jóusè mountè tambèn d'en Galilèio, de la ciéuta de Nazarèt, en Judèio, vers la ciéuta de Dàvi, que ié
dison Betelèn, estènt qu'èro de l'oustau e de la famiho de Dàvi, pèr se faire marca emé Marìo, sa mouié,
qu'èro encencho.
E s'encapè, dóu tèms qu'èron aqui, que fuguè Marìo au plen jour de s'acoucha, em' acò enfantè soun
Fiéu proumié-na: Lou pleguè dins de làni, e l'ajassè dins uno grùpi, que pèr éli, i'avié ges agu de plaço à l'Oustalarié.
Or dins aquéu rode, i'avié de pastre que fasien la vihado, e passavon la niue en gardant soun avé.
E veici que l'ange dóu Segnour ié pareiguè e la clarta resplendènto dóu Segnour lis agouloupè, tant que
n'aguèron un gros esfrai.
Em' acò ié diguè l'ange: Agués pas ges de pòu! Veici que vous anouncie uno joio di grando, pèr vous emai pèr tout lou pople: vous es nascu, vuei un Sauvaire, qu'es lou Crist, lou Segnour, dins la ciéuta de Dàvi.
Vejo-aqui sis entresigne: Atrouvarés un enfantoun muda dins de làni, e jasènt dins uno grùpi.
E subran, emé l'ange, se capitè touto uno chourmo de l'armado celèsto, lausant Diéu e disènt:
— Glòri à Diéu dins lou Cèu, e sus terro, Pas is ome, qu'Eu li gardo dins soun amour!

Célébration de la naissance de l'Enfant Jésus par le Père Thierry Febvre, curé de la paroisse de Castries dont Beaulieu fait partie, lors de la Messe de Noël le 24 décembre à Beaulieu.
Célébration de la naissance de l'Enfant Jésus par le Père Thierry Febvre, curé de la paroisse de Castries dont Beaulieu fait partie, lors de la Messe de Noël le 24 décembre à Beaulieu.Célébration de la naissance de l'Enfant Jésus par le Père Thierry Febvre, curé de la paroisse de Castries dont Beaulieu fait partie, lors de la Messe de Noël le 24 décembre à Beaulieu.
Célébration de la naissance de l'Enfant Jésus par le Père Thierry Febvre, curé de la paroisse de Castries dont Beaulieu fait partie, lors de la Messe de Noël le 24 décembre à Beaulieu.Célébration de la naissance de l'Enfant Jésus par le Père Thierry Febvre, curé de la paroisse de Castries dont Beaulieu fait partie, lors de la Messe de Noël le 24 décembre à Beaulieu.

Célébration de la naissance de l'Enfant Jésus par le Père Thierry Febvre, curé de la paroisse de Castries dont Beaulieu fait partie, lors de la Messe de Noël le 24 décembre à Beaulieu.

la crèche de l'église de Beaulieu
la crèche de l'église de Beaulieula crèche de l'église de Beaulieu
la crèche de l'église de Beaulieula crèche de l'église de Beaulieu

la crèche de l'église de Beaulieu

A Beaulieu, l'enfant de la crèche est né avec un peu avant minuit.
A Beaulieu, l'enfant de la crèche est né avec un peu avant minuit.A Beaulieu, l'enfant de la crèche est né avec un peu avant minuit.
A Beaulieu, l'enfant de la crèche est né avec un peu avant minuit.A Beaulieu, l'enfant de la crèche est né avec un peu avant minuit.
A Beaulieu, l'enfant de la crèche est né avec un peu avant minuit.A Beaulieu, l'enfant de la crèche est né avec un peu avant minuit.
La statue de St Roch qui domine la crèche, et celle de Ste Bernadette sur la droite.
La statue de St Roch qui domine la crèche, et celle de Ste Bernadette sur la droite.

La statue de St Roch qui domine la crèche, et celle de Ste Bernadette sur la droite.

Repost 0
Commenter cet article